Moundrag propose la formule inédite du duo orgue-batterie !

Les deux frères composant le duo Moundrag jouent un hard-prog-heavy-psyche-rock avec seulement un orgue et une batterie. Ce vendredi 10 juin sort ‘The Hangman’, le premier single de leur album prévu pour novembre.

© Théo Gosselin

D’abord, il y a eu les power trios guitare-basse-batterie (Jimi Hendrix, Cream, Stevie Ray Vaughan, Rory Gallagher, Beck-Bogert-Appice, et aussi en quelque sorte Led Zeppelin, The Who, Free…), puis Emerson, Lake & Palmer ont inauguré le trio orgue-basse-batterie. On a même eu un intermédiaire orgue-guitare-batterie (sans basse) avec les Doors ou quelques jams de Clapton, Winwood et Baker, avant l’arrivée de Rick Grech, jams que l’on peut retrouver sur la version deluxe de l’album éponyme de Bind Faith.

Plus récemment, dans les années 2000, une nouvelle formule est apparue : guitare-batterie, sans basse. Lancé par les White Stripes, ce type de duo s’est rapidement démocratisé avec les Black Keys, The Inspector Cluzo, Hat Fitz & Cara, One Rusty Band, Superdownhome, Ko Ko Mo… Plus rarement, on a eu également droit aux formations basse-batterie : Captain Obvious, First Draft

Mais pour ma part, je n’avais encore jamais vu/entendu un duo orgue-batterie jouant dans le registre hard-prog-rock. C’est désormais chose faite avec Moundrag, constitué des frères Camille et Colin, qui démontre l’adage étonnant mais parfaitement vérifiable « il n’y a pas besoin de guitare pour faire du rock’n’ roll ! »

Après un premier EP sorti en 2019, une date aux Trans Musicales qui les a menés en session pour KEXP (vidéo ci-dessus, plus de 100.000 vues) et de nombreuses dates en France et en Espagne, le deux frangins Paimpolais annoncent leur album pour novembre. Le single The Hangman, en est le premier extrait. Un morceau au riff puissant dans la lignée des seventies, avec une durée dépassant les 7 minutes, et un passage clavier qui évoque instantanément le solo de Jon Lord sur Highway star (entre 2:23 et 3:30) :

à noter cependant que sur cet titre intervient le bassiste du groupe Komodor, avec qui Moundrag s’est associé pour former le supergroup Komodrag & The Mounodor !

Mais le duo prouve qu’il peut délivrer un rock puissant à seulement deux musiciens. Si vous voulez vous en assurer, allez les voir sur scène ! Retrouvez toutes leurs prochaines dates et leur actualité sur les réseaux sociaux :

© Jean-Adrien Morandeau

© Jean-François Convert – Juin 2022

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux