Mark Knopfler débute sa (dernière?) tournée ce 25 avril

Ça y est ! le coup d’envoi est lancé : après-demain soir à Barcelone, Mark Knopfler donnera le premier concert de sa tournée 2019. Il a laissé sous-entendre que ce pourrait bien être sa dernière. Si vous voulez voir l’ex-leader de Dire Straits sur scène, c’est maintenant ou jamais !

La der de der ?

70 ans cette année (le 12 août), Mark Knopfler entame sa probable dernière tournée après-demain soir à Barcelone. Plusieurs pays d’Europe, dont 7 dates en France, jusqu’à fin juillet, puis les mois d’août et septembre aux Etats-Unis et Canada. Lors d’une interview, il a lâché vaguement qu’il pourrait arrêter de tourner “massivement” après celle-ci. Cela signifie sans doute pas encore l’arrêt complet des concerts, mais probablement uniquement en Angleterre, pour des dates beaucoup plus ponctuelles. Par conséquent, le voir dans d’autres pays, et notamment en France, ça risque bien d’être la dernière fois.Cette tournée fait suite à la sortie en novembre de son 9ème album solo (si on exclut les musiques de films, et les collaborations avec d’autres artistes) : Down the road wherever.

Un album qui renoue avec certaines sonorités de Dire Straits et peut laisser espérer des concerts un peu plus up-tempo que les tournées précédentes. Parmi les groupes de fans, les spéculations sur la setlist vont bon train.

Une setlist renouvelée ?

Les rares passages en promo télé ou radio n’ont pas donné suffisamment d’indices sur les morceaux qui seront joués lors de la tournée. Sans trop prendre de risques, on peut raisonnablement supposer que le premier hit de sa carrière Sultans of swing sera de la partie, de même que Romeo and Juliet. Pas besoin non plus d’être devin pour imaginer voir sa fameuse guitare “National”, celle devenue emblématique du guitariste, au-delà de l’album Brothers in arms dont la pochette magnifiait l’instrument.

Beaucoup plus hasardeux, certains rêvent de réentendre une dernière fois sur scène le tournoyant Tunnel of love, que Knopfler n’a jamais rejoué depuis 1992, année de la dernière tournée de Dire Straits. Compte-tenu de la direction musicale prise lors de sa carrière solo, depuis plus de 20 ans, cela parait très peu probable? mais sait-on jamais…Il faut dire que cette chanson a une résonance particulière : elle évoque la jeunesse du “geordie”, et la fameuse fête foraine “Spanish city”, où il s’est d’ailleurs rendu récemment, à l’occasion d’une émission télévisée avec le chanteur d’AC/DC, Brian Johnson.

Mark Knopfler et Brian Johnson en mars 2019, pour l’émission « A Life on the Road »
© Sky Arts

Dans tous les cas, un renouvellement des morceaux serait bienvenu, tant la setlist de Knopfler est devenue casanière depuis plus d’une dizaine d’années.Le compte twitter officiel s’amuse même à titiller l’internaute en lui demandant quelle serait sa setlist idéale….sachant que par le passé, Knopfler a toujours refusé de céder aux demandes du public, comme par exemple peuvent le faire un Springsteen ou des Stones.

Mais ce qu’on attend avant tout, c’est d’entendre encore et toujours son toucher exceptionnel, sa technique si particulière de fingerpicking, même s’il lui arrive de jouer occasionnellement au médiator.

Des surprises ?

Même si l’ex-leader de Dire Straits a plutôt une image de pépère routinier, il lui arrive tout de même de surprendre son monde de temps à autre. Sa dernière surprise ? Celle d’avoir écrit et composé une comédie musicale, inspirée du film Local Hero, dont il avait composé la musique en 1983. Les représentations ont lieu actuellement à Edimbourg, elles se poursuivront à Londres en mai 2020. Pas besoin d’attendre jusque là pour se faire une idée, Elian Poupard y a assisté le 13 avril, et nous le raconte sur l’excellent blog “I was there”.

Toujours dans le lot de surprises, les concerts au Royal Albert Hall les 21 et 22 mai sont annoncés avec des “specials guests”. Qui va rejoindre Mark Knopfler sur scène ? L’ami de longue date Eric Clapton ? L’ancien acolyte au sein de Dire Straits John Illsley ? L’idole de toujours Bob Dylan ? D’autres personnalités du gratin rock ?….Il est permis de rêver, mais gare aux déceptions….

Rendez-vous sur ce blog le 20 juin

Comme à chaque tournée, le fidèle Guy Fletcher publie régulièrement son désormais incontournable “diary”, bien connu des fans. Espérons que cette fois, il nous en apprendra un peu plus sur les coulisses des shows, et davantage sur la musique, que sur les menus de la cantine… Il avait commencé le 16 avril avec des (bribes d’) images des répétitions. Il en a dévoilé un peu plus ce dimanche 21 avril, avec les derniers ajustements, avant le jour J, ce jeudi 25 avril.

Pour ma part, souhaitant garder au maximum l’effet de surprise (toute proportion gardée, on parle sur l’échelle Knopfler…), je vais tenter de passer à travers les mailles du filet des infos tous azimuts qui ne vont pas manquer d’inonder le web et les réseaux sociaux, et essayer d’assister au concert du 19 juin à Lyon, en étant le moins possible au courant des morceaux joués lors des shows précédents.

Je continuerai bien sûr d’alimenter le blog avec d’autres infos musicales, mais concernant Mark Knopfler, je vous donne rendez-vous le 20 juin pour un live report du concert du 19.

Bons concerts à toutes et à tous !


© Jean-François Convert – Avril 2019

Étiqueté , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux