M. Knopfler et B. Johnson retournent sur les traces de “Tunnel of love”

Je vous en avais parlé il y a quelque temps : le chanteur d’AC/DC Brian Johnson a tourné plusieurs numéros du programme télé britannique “A life on the road”, où il retourne avec une personnalité sur les lieux de son enfance, puis évoque sa carrière. L’épisode avec Mark Knopfler est visible sur Facebook.

Parmi les différents épisodes de la série, celui avec Mark Knopfler porte une saveur particulière, car les deux artistes sont des “Geordies”, c’est-à-dire natifs du nord de Angleterre, un peu comme des “ch’tis british”. L’ancien frontman de Dire Straits est né en Ecosse à Glasgow, mais a passé toute son enfance à Newcastle-Upon-Tyne. Le premier album du groupe fait plusieurs fois référence à cette ville du “Northumberland”, notamment le premier morceau Down to the waterline, que l’on entend d’ailleurs à 9:27 sur la vidéo.

Plusieurs morceaux de Knopfler son devenus iconiques de la région, comme par exemple Going Home, issu de la B.O. du film Local Hero, et qui ouvre ce mini-documentaire, en forme de road-buddy-movie. Mais c’est surtout Tunnel of love qui offre son passage le plus poignant : écrite en partie en référence à la fête foraine “Spanish city” située à Whitley Bay, la chanson n’a pas été rejouée par le chanteur-guitariste depuis 1992, date de la dernière tournée de Dire Straits. Quel bonheur de l’entendre chantonner le refrain, en découvrant les paroles qui ont été inscrites sur le site, en hommage au morceau mythique. Le thème de Whitley bay et Tunnel of love occupe quasiment les 10 premières minutes de l’émission :

La suite du film revient sur la carrière de Mark Knopfler, avec Dire Straits puis en solo. Bizarrement, la période du début des années 90 et l’album On every street sont occultés, de même que ses deux derniers albums solo, dont Down the road wherever, sorti l’automne dernier.

C’est d’ailleurs avec cet album que Mark Knopfler repart sur les routes, à partir du 25 avril à Barcelone, puis pour 7 dates en France. A l’occasion de qui s’annonce comme sans doute sa dernière tournée, certains fans se mettent à rêver : et si on ré-entendait une dernière fois Tunnel of love en live…

© Jean-François Convert – Mars 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux