Mark Knopfler choisit “Deborah’s Theme” dans le répertoire de Morricone

Dans sa dernière chronique sur la radio Siriusxm, ce 13 mai, Mark Knopfler a diffusé le magnifique Deborah’s Theme de Morricone.

Depuis début mars, l’ex-frontman de Dire Straits s’est reconverti en chroniqueur radio. Sur Siriusxm, il propose chaque semaine une sélection de morceaux qui le font vibrer, dans une émission appelée The British Grove Broadcast, du nom de son studio londonien.

Les styles sont toujours très variés, du blues au folk en passant par de la pop très récente, ou aussi bien des classiques incontournables.

Et ce mercredi 13 mai, parmi la playlist de 11 titres, quel bonheur d’entendre Deborah’s Theme, qui est pour moi le plus beau morceau jamais composé par le maestro Ennio Morricone. On savait Knopfler grand admirateur du compositeur italien. Ce n’est pas un hasard si l’un des morceaux de Dire Straits s’appelle Once upon a time in the west, et la bande originale de Last exit to Brooklyn doit beaucoup aux influences de l’auteur des plus grandes musiques de films de l’histoire du cinéma. Mais qu’au sein de l’oeuvre foisonnante de l’alter ego de Sergio Leone, mon artiste favori choisisse justement mon morceau préféré relève de l’inespéré. (à partir de 30:40)

Les podcasts de Siriusxm n’étant disponibles que pour une durée limitée, il est possible que le lien ci-dessus, ne soit plus actif. Mais le morceau, issu de la bande originale du film Il était une fois en Amérique de Sergio Leone (1984), est heureusement trouvable facilement :

En introduction, le chanteur-guitariste raconte qu’il a eu l’immense plaisir de rencontrer Ennio Morricone lors d’une tournée en Italie. On se souvient également que Dire Straits arrivait sur scène en 1980-81 au son du thème du film Le Bon, La Brute et le Truand, et enchaînait avec Once upon a time in the west !

Pour ce neuvième épisode des chroniques The British Grove Broadcast, Mark Knopfler a diffusé les 11 titres suivants, représentatifs de son éclectisme musical :

  1. Leif Vollebekk : Vancouver Time
  2. Albert King : Crosscut Saw
  3. Julie Fowlis : Bothan Àorigh Am Bràig Raithneach
  4. Moondog : Bird’s Lament
  5. Otis Redding : Change Gonna Come
  6. John Anderson : Wild And Blie
  7. Doc And Merle Watson : If I Needed You
  8. Ennio Morricone : Deborah’s Theme
  9. Erynn Marshall : Elk River Blues
  10. The Cascades : Rhythm Of The Rain
  11. Pops Staples : Down In Mississippi

Quand ton idole en musique pop-rock avoue adorer ton autre idole en musique-classique-de-film, et qu’en plus il jette son dévolu sur le même morceau que toi… tu te dis qu’il n’y a pas de hasard…

Un morceau vraiment magnifique, qui avait pris une dimension encore plus poignante durant le confinement en Italie, lorsque le jeune Jacopo Mastrangelo l’avait interprété sur les toits face à la Piazza Navona à Rome :

Parfois, des morceaux de musique apportent des instants de grâce, de beauté absolue, et procurent une plénitude inébranlable. Deborah’s Theme est de ceux-là. Merci Mark.

© Jean-François Convert – Mai 2020

Étiqueté , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux