Et si Knopfler et Clapton avaient joué sur la même guitare ?

Une récente discussion sur le forum ‘Les Paul’ a mis en lumière le fait que la guitare Les Paul Special de Knopfler ressemblait étrangement à celle jouée par Clapton 10 ans auparavant.

à gauche, E.Clapton lors du concert de Cream le 16 août 1966, à droite M.Knopfler en concert avec les Cafe Racers en 1976

Les fans de Dire Straits savent qu’Eric Clapton a prêté une guitare à Mark Knopfler pour les sessions d’enregistrement de l’album Brothers in arms en 1985 (comme indiqué sur les notes de pochette). Mais ce n’est pas de celle-là qu’il s’agit ici. L’instrument qui nous intéresse est une Gibson Les Paul Special de 1959.

La guitare de Mark Knoplfer

En 1976, avant les débuts de Dire Straits, Mark Knopfler jouait avec un groupe de Rockabilly nommé les Cafe Racers. A cette époque, il ne s’était pas encore acheté sa première Stratocaster. Il jouait sur une Gibson LP Special de couleur rouge. Il a continué à l’utiliser entre 1977 et 1979 avec Dire Straits, notamment sur Setting me up, en live à l’automne 79, et sur la version demo de l’automne 77 :

Cette guitare est un modèle de 1959. Mark Knopfler l’a achetée en 1971. Outre la photo de 1976 avec les Cafe Racers, on peut la voir lors du tout premier concert de Dire Straits à Farrer House à Depford, en juillet 1977, ainsi qu’au concert au Clapham Common bandstand, le 10 septembre 1977, sur un magazine espagnol de 1979, et sur une photo des sessions d’enregistrement de l’album Love over gold en 1982 :

« Nous jouions dans des pubs à Londres. Je venais d’avoir cet amplificateur de 30 watts, on le posait sur deux chaises en bois », se souvient Mark Knoplfer avec nostalgie. « J’avais l’habitude de jouer sur une Gibson Les Paul Special avec un médiator. C’était une Les Paul Special à double pan coupé qui avait été refaite en noir, probablement de 1960. Je l’ai achetée pour 80 £, cela devait être vers 1971. Mon ami Steve Phillips et moi l’avons minutieusement décapée et lui avons redonné sa finition ‘cherry’ d’origine, et c’était tout ce qui comptait pour moi. Je ne sais pas si j’ai dormi avec, mais ce n’était pas loin. Je l’ai adorée et c’est toujours le cas. Je l’ai utilisée avec les Straits quand nous avons commencé. En fait, je regardais récemment une photo quand nous avons joué au Clapham Common pour Charlie Gillett [Londres, 11 septembre 1977], et là je joue la Special. C’est donc à ce moment que Gibson est entré dans ma vie, et cette guitare aura toujours une place spéciale dans mon cœur. »

Mark Knopfler

La guitare d’Eric Clapton

En 1966, Eric Clapton vient de former Cream avec Jack Bruce et Ginger Baker. Juste avant, il jouait avec John Mayall au sein des Bluesbreakers. Il était déjà devenu une légende de la guitare en produisant une sonorité inédite à l’époque, issue d’une Les Paul branchée dans un Marshall. Cette Les Paul ‘burst’ de 1959, surnommée ‘Beano’ en raison de la pochette de l’album des Bluesbreakers, est volée durant l’année 1966 dans le studio de répétitions de Cream. Avant qu’il ne fasse l’acquisition de la fameuse SG repeinte aux motifs psychédéliques, et de la ES-335, Clapton joue sur des guitares « provisoires » qu’il ne conservera pas bien longtemps.

Parmi elles, une Les Paul Special de couleur rouge (finition ‘Cherry’) est utilisée lors du concert de Cream le 16 Août 1966 au Marquee Club, à Londres :

Notons au passage que Jack Bruce joue sur une Fender Bass VI Baritone, qui sera donnée plus tard au collectif pictural ‘The Fool’ qui la repeindra avec des motifs psychédéliques, en même temps que la fameuse SG de 1964 de Clapton.
Photo tirée du livre © Eric Clapton Live History

On voit également cette Gibson Les Paul Special lors d’autres concerts du groupe à cette même période :

A noter : la mascotte ‘gorille’ des débuts de Cream !
Photo tirée du livre © Eric Clapton Live History

Cette guitare avait été empruntée par Clapton à Eddie Clayton du groupe The Clayton Squares. On peut la voir dans cette vidéo du groupe (à partir de 2:36) jouant au club The Cavern, à Liverpool, là-même où ont débuté les Beatles :

D’après Denny Alexander, membre des Claytons, la guitare a été vendue et s’est donc retrouvée en circulation sur le marché des instruments d’occasion… Se pourrait-il que Mark Knopfler ait acheté précisément cet exemplaire ? On ne peut bien sûr en avoir la certitude, MAIS :

  1. Les modèles Les Paul Special de 1959 avec 2 pans coupé n’ont pas été produits en grand nombre (les modèles de 1958, eux, n’ont qu’un seul pan coupé)
  2. Comme le fait remarquer une personne sur le forum dédié aux guitares Les Paul, les 2 guitares montrent une particularité similaire : le bouton de tonalité du micro manche n’a plus le capuchon en métal. Ce qui laisse à penser que ce serait la même guitare…

La qualité des scans des images d’époque ne permet pas de comparer minutieusement les deux guitares. Donc nous n’en n’aurons jamais le cœur net. Mais prenons nous à rêver : et si au début des années 70, Mark Knopfler avait réellement fait l’acquisition d’une guitare qu’Eric Clapton avait jouée quelques années auparavant pour les débuts de Cream… Quand on connait le parcours des deux artistes, et les nombreuses fois où ils se sont croisés et ont joué ensemble, cela relèverait vraiment d’une coïncidence légendaire dans l’histoire du rock.

Quand la légende dépasse la réalité, on publie la légende

John Ford “L’homme qui tua Liberty Valance”

© Jean-François Convert – Mai 2021

Étiqueté , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux