Le disquaire day fêtera ses 10 ans le 20 juin

La dixième édition du Disquaire Day, journée internationale célébrant les disquaires indépendants et grande fête du vinyle, prévue initialement le samedi 18 avril, est reportée au 20 juin 2020

Un événement mondial

Ce rendez-vous, dont le succès ne cesse de s’amplifier et dorénavant fêté dans de nombreux pays (Etats-Unis, Canada, Brésil, Japon, Angleterre, Allemagne, Australie, Italie, Pays-Bas…), séduit un public de plus en plus large. Depuis la création du Disquaire Day en 2011, plus de cent magasins indépendants en France, trois en Suisse et deux en Belgique ont ouvert et de nombreux autres ont bénéficié d’aides au développement. L’évènement a déclenché et dynamisé le grand retour du vinyle qui représente jusqu’à 75% des ventes chez les disquaires indépendants. Dans le même temps, un nombre incalculable d’amateurs de musique ont découvert ou renoué avec le plaisir de l’écoute sur vinyle et ont retrouvé le chemin de leur disquaire de quartier ainsi que le plaisir d’échanger avec ces passeurs de culture et de « digger » dans leurs bacs.

Aux États-Unis, il se vend plus de vinyles que de CDs… En France, ce support représente un quart du marché physique… C’est dans ce contexte de croissance exponentielle que le 18 avril, pour la 10ème édition du Disquaire Day, plus de 300 vinyles seront mis en vente en exclusivité chez les 220 disquaires indépendants français qui participent à l’événement. 

Des trésors réédités

Éditions limitées, inédits, rééditions et collectors, 45 et 33 tours, il y en a pour tous les goûts. Même si le rock historique reste très présent avec nombre de grands noms (d’Alice Cooper à Frank Zappa, de David Bowie et John Lennon aux Rolling Stones), on trouve aussi du reggae (Bob Marley mais aussi Linton Kwesi Johnson), du jazz (Chet Baker, Thelonious Monk, etc.), des musiques électroniques d’hier et d’aujourd’hui (Tangerine Dream, Caribou, etc.) et nombre de grands crus des années 2000, tels Gorillaz ou Metronomy.

Etienne Daho, ambassadeur de cette édition 2020

Si on évoque Dee Nasty, le 113 et NTM, Cléa Vincent, Ornette et Christine & The Queens, Chapelier Fou, Rest In Gale ou encore Flavien Berger et Malik Djoudi, on constate que la scène hexagonale est bien représentée. Si on en juge par certaines références comme Catastrophe, Fifi Chachnil, Serge Gainsbourg, Juliette Gréco ou encore Average Sex, elle semble même refléter les goûts éclectiques d’Étienne Daho, l’ambassadeur de cet anniversaire qui lui-même publie SURF un très bel album inédit à base de reprises étonnantes qui vont des Beach Boys aux Pet Shop Boys. Cracki Records souffle aussi ses dix bougies avec un double vinyle emblématique.

Les amateurs de rencontres inclassables pourront apprécier celle de Virginie Despentes avec le groupe Zëro, à moins qu’ils ne préfèrent goûter, dans le cadre des Session Unik réalisées sous les auspices de FIP et l’Adami, aux deux flirts entre Magma & Chassol et Yom & Cabaret Contemporain. Quant aux amoureux des musiques de films, ils plongeront avec délice dans la très chic sélection de 25 bandes originales signées Michel Magne, Mikis Theodorakis, Ennio Morricone, Gato Barbieri ou Michel Legrand, à moins qu’ils ne préfèrent les reprises décalées des thèmes de James Bond par la fine fleur du ska… Pas de doute : la diversité est bien dans l’ADN du Disquaire Day, et cette année plus que jamais tous les goûts seront dans les bacs des disquaires indépendants pour cette journée exceptionnelle !

La liste des vinyles

Parmi la longue liste de disques, les fans de Mark Knopfler ne manqueront pas de remarquer sa musique du film Metroland, sortie à l’origine en 1998 :

Cliquez sur le tableau ci-dessous pour l’afficher en grand

Tous les visuels

Cliquez sur les vignettes pour afficher les pochettes en grand

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux