Early James sort son premier album “Singing For My Supper”

Produit par Dan Auerbach des Black Keys, ce premier album s’annonce prometteur. Dans les bacs le 13 mars.

Originaire de Birmingham en Alabama, Early James a tout du songwriter typiquement américain. Mais sa musique qui démarre dans un mélange de folk, country et blues, prend des chemins de traverse où les années 1920 semblent entrer en collision avec les nineties. Un mélange de crooner d’entre-deux guerres, et de rock alternatif fin de siècle. Et pour couronner le tout, le magazine Rolling Stone lui trouve une voix à la Tom Waits des débuts, ce qui ne gâche rien, bien au contraire.

Early James a joué en première partie du Marcus King Band, et ouvrira bientôt pour les Black Keys au Canada. Dan Auerbach a produit l’album (tout comme celui de Marcus King) pour son label Easy Eye Sound. C’est le 13ème disque que le chanteur-guitariste des Black Keys sort sur son label.

Les chansons oscillent entre blues caverneux et inquiétant comme ce It doesn’t matter now, et des ballades lumineuses pour auditeurs avides de grands espaces, à l’instar de High horse

« La chanson est une rétrospective légèrement comique et regrettable sur la façon dont votre enfance se déroule si rapidement et le temps change vos désirs, vos besoins et vos habitudes » – Early James

L’album Singing For My Supper sort dans une semaine, le 13 mars

  1. Blue Pill Blues 3:07 
  2. Stockholm Syndrome 3:14 
  3. Way of the Dinosaur 3:48 
  4. Clockwork Town 3:20 
  5. Easter Eggs 4:01 
  6. It Doesn’t Matter Now 3:27 
  7. High Horse 3:25 
  8. All Down Hall 3:00 
  9. Gone As a Ghost 3:56 
  10. Dishes in the Dark 3:43 

Plus d’infos et pré-commande sur le site officiel d’Early James

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux