Un livre sur Steely Dan

Le 23 juin paraitra en librairie le livre ‘Steely Dan’ par Christophe Delbrouck aux éditions du Layeur.

Steely Dan a marqué l’histoire du rock avec une pop élégante et sophistiquée couvrant tous les genres de la musique populaire. Christophe Delbrouck raconte l’histoire du groupe et de ses deux fondateurs plutôt adeptes de l’ombre.

LE LIVRE

Très largement prisée aux États-Unis, l’œuvre de Steely Dan et de Donald Fagen synthétise un crossover jazz pop resté sans équivalent. Cette musique sophistiquée et débarrassée des règles habituelles en matière de clivages esthétiques est aujourd’hui incarnée par une discographie patrimoniale, dominée par les succès populaires des albums Aja et Gaucho. Ce dernier est bien connu des fans de Dire Straits & Mark knopfler, car le guitar-hero figure sur le titre Time out of mind :

Ce livre retrace l’épopée de Donald Fagen, un leader intellectuel très réfractaire à la lumière du jour, depuis sa banlieue morose du New Jersey, flanqué de son copain Walter Becker, un taciturne pareillement inadapté aux codes sociaux. Ces deux-là n’auraient pas dû mener une carrière aussi brillante, avec de tels handicaps. Pourtant, ils y sont parvenus, cachés derrière l’identité d’un groupe légendaire pour son degré de raffinement et d’un consortium d’accompagnateurs à la créativité tout aussi inouïe : Steve Gadd, Jeff Porcaro, Wayne Shorter, Elliott Randal, Jeff Baxter, Victor Feldman, Dean Parks, Chuck Rainey, Jim Gordon, Larry Carlton, Tom Scott, Steve Khan, Bernard Purdie, Mike Brecker, David Sanborn, Larry Carlton, Rick Marotta…

Leur travail à tous aura permis de révolutionner l’ambition même de l’industrie rock des seventies, avant de s’insinuer partout en termes de perfectionnisme et de technologie. Résultat : une flopée de Top10 au Billboard et des hits en pagaille, immédiatement identifiables par leur singularité thématique. Donald Fagen a finalement créé son propre style et incarné à part entière l’essor musical considérable des Etats-Unis. Ce n’était pas son plan initial. Lui, il se serait parfaitement contenté de jouer un peu de piano dans le recoin d’un club de Greenwich Village, à l’abri des regards. Seulement, l’histoire est facétieuse et il réalise, sous son seul nom, avec The Nightfly un des albums marquants des années 80.

L’AUTEUR

Christophe Delbrouck est écrivain, musicien, enseignant (au Conservatoire de Poitiers) et conférencier (La Sorbonne, La Cité de la Musique…). Il a été journaliste (Jazz magazine, Jazz Hot, Muziq…), consultant pour France Inter et intervenant en master-class au Conservatoire National Supérieur de Paris. En qualité de musicien, il a travaillé avec Louis Sclavis et Claude Barthélémy, joué en première partie de Marcus Miller et enregistré une demi-douzaine de disques. En tant qu’écrivain, il travaille pour le Castor Astral depuis plus de quinze ans – auteur d’ouvrages sur la culture anglaise, le jazz, Carlos Santana, les Who, Crosby, Stills & Nash…, – a publié Soul Music Acte 1 et Acte 2 aux éditions du Layeur et demeure prolixe pour ce qui concerne Frank Zappa, dont il a rédigé la préface de l’autobiographie.

Infos via Sophie Louvet & Bruno Labati

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux