Le bœuf de la Vache Rouge en mode ‘Mary à tout prix’

Mercredi dernier, la soirée mensuelle « jam » de la brasserie La Vache Rouge à Vénissieux (Lyon) était organisée par la chanteuse Mary Reynaud. J’ai joué sur 6 morceaux.

Une chanteuse et musicienne éclectique

J’ai découvert Mary Reynaud pour la première fois l’année dernière lorsqu’elle a rejoint Laura Cox sur la scène du Festival des Grosses Guitares. C’était forcément dans un registre blues-rock et sa voix s’accordait bien avec celle de Laura. Puis je l’ai re-croisée au concert que Gaëlle Buswel a donné en mars à La Vache Rouge, première fois où je découvrais ce lieu. J’ai appris ce jour-là que Mary faisait partie de la troupe de Franck Carducci donc dans un style plutôt prog-rock, tout en ayant ses propres projets, souvent plus orientés folk. Et je l’ai ensuite revue aux différentes jams de la Vache Rouge, et ai même partagé la scène avec elle pour la précédente le 28 septembre.

Ce mercredi 26 octobre, c’est donc elle qui animait le Bœuf mensuel à la Brasserie de Vénissieux, surnommé pour l’occasion « Mary à tout prix »… heureusement il n’y avait aucun chien présent ce soir-là ! 😁 Mary a proposé une setlist éclectique à l’image de son parcours musical. Du rock, du blues, de la pop, mais aussi de la variété française comme par exemple le morceau d’ouverture, sur lequel elle a ouvert la soirée : Vancouver de Véronique Sanson.

Des reprises de qualité

Comme à chaque fois, les musicien-nes avaient beaucoup travaillé leurs partitions et ont interprété des reprises de qualité, à tous niveaux : chant, arrangements, rythmique… le challenge peut paraitre simple vu de l’extérieur, mais jouer ensemble sur scène sans jamais avoir répété ensemble avant n’est pas chose aisée et se transforme à chaque fois en exercice sans filet.

Dans la vidéo ci-dessous, quelques extraits de Vancouver (Véronique Sanson), Heart of Glass (Blondie), This Love (Maroon 5), My favorite Game (Cardigans), Steve McQueen (Sheryl Crow), et Devil in disguise (Elvis Presley) où Martin a incarné le King à la perfection : voix de velours et déhanché sexy en simultané !

Tandem

Au départ je m’étais inscrit sur deux morceaux (comme préconisé pour laisser à tout le monde l’opportunité de jouer). Mais deux jours avant la soirée, il restait plusieurs places vides et Mary recherchait désespérément des musicien-nes pour combler les postes manquants. Je me suis donc retrouvé en plus de Black Velvet et With a Little Help From my Friends sur Tandem à la guitare acoustique, et sur Steamy Window à la guitare électrique, deux titres que j’ai travaillé à la va-vite la veille du Bœuf…

Merci à Zoé pour la vidéo

Black Velvet

Pour cette chanson d’Alannah Myles qui a fait un tube en 1989-1990, j’ai gardé la guitare folk afin de jouer la partie acoustique, Rémi prenant le solo. Je connais ce morceau depuis sa sortie, mais j’avoue que je n’avais jamais cherché à le jouer. La vidéo du clip officiel donne à entendre une tonalité qui se situe entre Mi et Mib, mais la plupart des tablatures sur le Net transcrivent le morceau en MI. C’est ce qu’il y a de plus naturel, surtout pour un groove bluesy comme celui-ci.

Ce qui arrive souvent, c’est que soit la vitesse d’enregistrement et/ou de mix et/ou de numérisation varient (on peut par exemple décider en studio d’accélérer ou ralentir légèrement un morceau au moment du mix), et/ou le fichier mis sur YouTube provient d’un enregistrement VHS ou autre et que par conséquent on n’est pas exactement au LA 440Hz.

Il arrive aussi que les musiciens s’accordent en dessous de la tonalité normale. C’était par exemple le cas de Jimi Hendrix et Stevie Ray Vaughan qui descendaient les cordes de leur guitare d’un demi-ton. Ce qui fait que si vous écoutez Hey Joe, ça sonne en Mib… sauf que Jimi le joue bien évidemment en position de Mi. Il ne viendrait à l’idée de personne de jouer Hey Joe en Mib pour être « raccord » avec l’enregistrement de Jimi Hendrix ! Pourtant, les musiciens présents ce soir-là à La Vache Rouge avaient bossé Back Velvet en Mib… sauf moi ! Je m’étais fié aux tablatures circulant sur le Net, et je pense sincèrement que les musiciens d’Alannah Myles la jouent en Mi, peut-être en étant accordés un demi-ton en dessous, comme l’indique cette version.

Quoiqu’il en soit, je me suis retrouvé quelques secondes avant le départ à devoir transposer dans ma tête… et en live ! J’ai vite mis un capo en première frette pour jouer en Ré, mais je n’en menais pas large… Bon, vu que de toute façon, on m’entend à peu près autant que sur Tandem… ça n’a pas eu beaucoup de conséquence…

Merci à Zoé pour la vidéo

Steamy Window

Morceau prévu au dernier moment donc. Passage sur l’électrique. Compte-tenu de mon mal de dos depuis une semaine, j’avais pris la Custom Shorty, la moins lourde de mes 3 guitares. Au début, je suis resté en son clean pour ne pas faire doublon avec l’autre guitariste, et puis finalement un peu de crunch à la fin ne peut pas faire de mal…

La chanson a été filmée à la fois par ma fille Zoé et également par Martin, ce qui nous offre deux angles différents de prise de vue :

With a Little Help From my Friends

Rebelotte pour la tonalité ! Le claviériste commençait à partir en Sib… sauf que là, tout le monde est tombé d’accord pour dire que le morceau est bien en LA. Et la vidéo de référence étant celle de la version à Woodstock, il est fort probable que les nombreux transferts depuis le film original jusqu’au fichier uploadé sur YouTube aient quelque peu altéré (même légèrement) la vitesse de la bande, et donc la tonalité. Ce faux départ a permis à Mary d’ironiser, après qu’elle nous ait raconté l’anecdote du retard des choristes de Joe Cocker au festival mythique, car bloquées dans les embouteillages !

Merci à Zoé pour la vidéo

C’était le dernier morceau de la setlist « préparée ». Pour la deuxième partie de soirée, Mary avait disposé un tableau où on pouvait s’inscrire en proposant des chansons.

Avec Laurette, Mike et Arnaud, on s’est mis d’accord pour Wicked Games de Chris Isaak. Et quand j’ai vu Flipper de Téléphone dans la liste, j’ai immédiatement demandé à Martin si je pouvais le rejoindre.

Wicked Games

Une chanson que j’adore et dont j’aime souvent jouer les arpèges cristallins à la guitare. Laurette étant soprane, elle préfère la chanter en Ré au lieu de la tonalité originale Si. Qu’à cela ne tienne, un capo et hop, le tour est joué. Mais un deuxième guitariste s’est rajouté au dernier moment, et alors que j’aurais aimé jouer un solo façon clean-reverb-vibrato à la James ‘Calvin’ Wilsey, il a pris le pas avec sa Grestch et un son plus épais qui pour ma part collait moins à l’ambiance crépusculaire du morceau. Du coup, on m’entend peu là aussi.

Merci à Zoé pour la vidéo

Flipper

Dernier morceau de la soirée pour moi, et le moment où j’ai le plus pris mon pied. Rien répété du tout, j’ai demandé la tonalité à Martin juste avant de monter sur scène, et en voiture Simone ! L’harmoniciste Jeff a pris le premier solo, j’ai pris le deuxième, et avec Martin, Mike et Arnaud, on s’est bien fait plaisir.

Merci à Zoé pour la vidéo

Une façon agréable de bien terminer la soirée pour ma part. Good vibes, good music. Rendez-vous le 30 novembre pour le prochain bœuf de la Vache Rouge, organisé par Gégé.

© Jean-François Convert – Octobre 2022

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux