Jean-Louis Matinier & Kevin Seddiki : accordéon et guitare à l’unisson

Le duo a sorti l’album Rivages au mois de mai. Un projet aux confins du jazz, des musiques du monde et de la musique classique.

L’accordéon est souvent connoté dans des styles très marqués : le musette, le zydéco, ou plus rarement le jazz. Mais Jean-Louis Matinier (accompagnateur de Juliette Greco ou Anouar Brahem) sait l’emmener dans d’autres contrées musicales. Et lorsqu’en plus il s’associe au guitariste Kevin Seddiki (compagnon de route de Michel Legrand, Al Di Meola, Bijan Chemirani…), c’est pour créer une traversée inédite, de Jean-Sébastien Bach à Philippe Sarde, toute en contrastes et en délicatesse.

Les frontières des genres musicaux sont largement franchies, et l’album navigue entre le classique, le jazz ou les musiques du monde. On y trouve plusieurs reprises et adaptations comme La chanson d’Hélène de Philippe Sarde, le traditionnel Greensleeves, ou encore Les Berceaux de Gabriel Fauré

Sachant que Greensleeves a inspiré Brel pour la mélodie d’Amsterdam, c’est aussi sous cette appellation que le duo a joué le morceau sur scène. L’album contient également de magnifiques compositions originales : le superbe et mélancolique Rêverie, l’envoûtant Après la pluie (où Jean-Louis Matinier reproduit le bruit du vent dans les feuilles avec son instrument), ou encore le coloré Schumannsko qui évoque d’autres « Rivages »

Avec seulement deux instruments, Kevin Seddiki et Jean-Louis Matinier parviennent à distiller des atmosphères très variées. Des paysages sonores qui nous invitent au voyage sensoriel et au rêve éveillé. Et en cette période actuelle, on en a bien besoin. Alors, évadons-nous grâce à la musique.

L’album Rivages est sorti le 29 mai chez ECM

Infos via Sébastien Belloir

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux