Alexis Evans : “I’ve Come A Long Way”

Oui en 2019, on peut encore faire sonner des guitares et des cuivres enregistrés à Bordeaux, comme s’ils sortaient des studios Stax de Memphis dans les années soixante.
C’est le pari réussi d’ Alexis Evans, jeune prodige de la scène bordelaise qui a déjà fait ses armes outre-atlantique.
Sorti aujourd’hui sur le label Record Kicks, son album I’ve Come A Long Way est une pure merveille de soul et de Rhythm and blues. Les guitares sont crunchy, les cuivres sont chauds et dynamiques, la rythmique groovy à souhait, et la voix langoureuse.

Le clip du premier single I Made a Deal With Myself offre un contraste saisissant entre cette musique au parfum sixties, et ces images d’un Bordeaux actuel

Le deuxième single She Took Me Back, sorti en début de semaine, joue à fond la carte du voyage dans le temps avec des couleurs presque sépia, et des harmonies vocales à mi-chemin entre surf-pop californienne et Memphis sound. Même le format de l’écran est en 4/3 !

Du slow langoureux Come with me au nerveux Rock’n’Roll Healer, en passant par le funky How Can I Get Over, les dansants It’s Not Wrong et It’s All over Now ou le rapide But I Do, on retrouve tout le concentré de soul, de blues et même quelques touches jazzy.

Quant au morceau-titre, il synthétise ce style de Stax à Daptone : un tempo blues, mais qui transpire une soul fiévreuse, où la guitare s’envole au-dessus ds chœurs qui répondent aux cuivres

Alexis Evans est actuellement en tournée, et sera notamment au Festival Le Blues Autour du Zinc le 21 mars.
Toutes les dates sur sa page
Si vous voulez revivre la magie de la soul de sixties et seventies, ne le ratez pas !

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux