Yola sort son deuxième album ‘Stand For Myself’

Encore inconnue en France, la chanteuse-guitariste anglaise Yola est bien partie pour casser la baraque avec ‘Stand For Myself ‘, son deuxième opus qui sort le 30 juillet.

Une anglaise enregistrant à Nashville

YOLA est une chanteuse-guitariste anglaise encore inconnue sur notre sol. Le New York Times décrit cette native de Bristol comme dotée d’« une voix formidable parcourant quatre octaves, portée par cette force qui lui permet d’infuser des émotions intenses dans tout ce qu’elle chante ».

Son premier album Walk Through Fire (2019), produit par DAN AUERBACH des Black Keys, a reçu un total de quatre nominations aux Grammy’s l’an dernier dont celle de meilleure nouvelle artiste ! Mavis Staples et Elton John comptent parmi ses nombreux fans. Le 30 juillet sortira son deuxième album, toujours produit par Auerbach dans son studio Easy Eye à Nashville. Le morceau-titre clôt le disque de façon magistrale. Un final plein d’emphase, entre soul et pop.

Dans le rôle de Sister Rosetta Tharpe

La pandémie aura eu raison de plusieurs des grands projets de la chanteuse, incluant une tournée des stades (en compagnie de Chris Stapleton et des Black Keys) ainsi que de nombreux festivals. L’artiste britannique aura saisi cette opportunité pour combler le vide et se poser géographiquement et mentalement afin d’écrire les premières notes de ce nouvel album. Certaines chansons sont des réflexions personnelles nées au début du confinement imposé, évoquant ces expériences communes dans lesquelles on se languit d’impatience tout en prenant conscience de son destin. D’autres chansons, inspirées de moments plus personnels, avaient déjà planté leurs graines quelques années auparavant. 

Yola a également décroché un superbe rôle au cinéma ! Elle jouera dans un prochain biopic (juin 2022) consacré au King (avec Tom Hanks dans le rôle du Colonel Parker, et réalisé par Baz Luhrmann) celle que l’on a surnommé la « Godmother of Rock n’ Roll », l’extraordinaire guitariste SISTER ROSETTA THARPE (1915-1973) qui influença rien moins que Little Richard, Chuck Berry, Jerry Lee Lewis, Elvis Presley, et bien d’autres

Un album éclectique

Stand for myself puise son inspiration dans de nombreux albums fondateurs des seventies, mais aussi à travers la nouvelle scène soul des nineties, le R&B ou la Brit Pop. Autant de musiques qui ont bercé la jeunesse et adolescence de Yola, passées à Bristol en Angleterre.

« C’est une collection d’histoires qui parlent de camaraderie, de force féminine noire née d’une certaine forme de vulnérabilité, de relations passionnées allant du social au sexuel »

Yola

L’artiste a également traversé des épreuves difficiles : le stress l’a rendue un temps aphone , puis elle s’est également retrouvée un moment à la rue, des événements qu’elle a surmontés pour lancer une carrière qui s’affranchit des frontières des genres musicaux. Yola souhaite avant tout que cet album inspire à ses auditeurs à éprouver de l’empathie mais aussi encourage chacun à l’accomplissement de soi. Beau programme.

 Stand For Myself sort le 30 juillet chez Easy Eye Sound / Universal Music

Infos via Yazid Manou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux