Philippe Poutou, star du clip de The Hyènes : “Bègles”

L’album Verdure sort dans les bacs ce 16 octobre. Découvrez le premier single Bègles avec la présence de leur ami.

Le groupe The Hyènes sort un nouvel album Verdure ce vendredi 16 octobre, tout juste un an après leur EP Ça s’arrête jamais (► ma chronique sur franceinfo culture). Regardez dès aujourd’hui le premier extrait Bègles, avec dans le rôle principal du clip : Philippe Poutou.

« Avant toute chose avec The Hyènes nous sommes amis, Denis, Vincent, Olivier et Luc sont venus en soutient aux ouvriers de Ford Blanquefort l’an dernier, j’ai découvert leur musique et apprécié leur démarche citoyenne. J’ai répondu positivement en retour à l’invitation du groupe pour jouer dans le clip « Bègles « le texte de la chanson étant directement lié aux problèmes du monde dans lequel nous vivons. Le tournage s’est très bien passé, confirmation que nous sommes sur la même longueur d’ondes »

Philippe Poutou

Effectivement, les thèmes abordés dans les chansons de The Hyènes rejoignent souvent les problématiques évoquées par le syndicaliste et Candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA) aux deux précédentes élections présidentielles. Des sujets préoccupants où l’humain est toujours au cœur de la situation.

Et ce single Bègles s’inscrit bien dans cette vision : les injonctions lancées par les dirigeants sont la plupart du temps en décalage total avec le quotidien de la majorité des gens. Mais plutôt que de l’illustrer de façon démonstrative, le groupe a choisi un clip à l’ambiance poétique et surréaliste, où Philippe Poutou semble comme un poisson dans l’eau.

« Le texte de la chanson « Bègles » étant directement inspiré de la condition et du quotidien d’un ouvrier. Il nous a paru évident de proposer à Philippe de rentrer dans la peau de l’anti-héros de cette histoire. Il a accepté avec enthousiasme et s’est investi dans son rôle au-delà de nos attentes. Le tournage fut un réel moment de plaisir et nous sommes ravis du résultat final. »

 The Hyènes

Le scénario est signé du batteur Denis Barthe (ex-Noir Désir). Outre les membres du groupe à la fin, on y croise une galerie de personnages qui redonne foi en l’humain : un sourire, une poignée de main, une accolade, un selfie… et la journée démarre plus agréable. Et tant pis si deux gamins vous volent vos courses… il reste toujours l’évasion intérieure : rêver d’un ailleurs et rester libre dans sa tête, c’est finalement ça le plus important.

L’album Verdure sort ce vendredi 16 octobre chez Upton Park

Infos via La tête de l’artiste

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux