On a retrouvé la bande son d’Apollo 11 !

Il y a 50 ans, l’équipage d’Apollo 11 était déjà revenu sur terre. Il y a 2 semaines environ a été révélée l’intégralité des morceaux de musique qu’ont écouté Armstrong, Collins et Aldrin au cours de leur incroyable voyage. Alors les astronautes, rock ou pas rock ?

Apollo11

Des musiques sur des cassettes, destinées à enregistrer les conversations

Pour garder une trace de leur mission, les 3 membres d’Apollo 11 avaient pour tâche d’enregistrer leurs conversations avec la terre sur des cassettes audio. Mais avant de partir, ils ont utilisé ces bandes pour y insérer de la musique de leur choix, qui les accompagnerait dans leur périple spatial. Ceci sur un Sony T-50, ancêtre du walkman et du dictaphone réunis :

Sony T-50

Au fur et à mesure de l’avancée du voyage, ils ont enregistré les conversations sur les cassettes, et ainsi petit à petit effacé les musiques. C’est pourquoi durant les première heures, il y avait encore un fond sonore presque constant dans l’habitacle, tandis que vers la fin il n’y en avait quasiment plus.

Quelles musiques ?

Pour être plus exact, le choix des musiques a été fait en grande partie Mickey Kapp, producteur musical, et proche de la NASA. Il a soumis plusieurs morceaux, en se basant sur les choix des astronautes. Cette tradition avait débuté en 1963, et chaque mission était accompagnée de sa “mixtape”.

Le contenu de celle d’Apollo 11 a été dévoilée récemment. La playlist est disponible sur plusieurs plateformes, dont YouTube.

Buzz Aldrin appréciait tout particulièrement le chanteur de country Glenn Campbell (Galveston), et Barbara Streisand (People, tiré de la BO du film Funny girl).Pas franchement rock les voyageurs de l’espace, plutôt dans les tubes classiques de l’american way of life, mais bien ancrés dans l’époque de cette fin sixties. On y trouve par exemple Mother country de John Stewart, ou le très approprié Come fly with me de Sinatra.

Mais même sans être frondeurs pro-woodstock (qui allait se dérouler seulement quelques semaines après), quelques morceaux viennent apporter une touche un peu plus ryhtmée comme Every day people de Sly and the family Stone, ou Spinning wheel de Blood Sweat & Tears.La NASA choisit Lunar Rhapsody comme la musique “officielle” de la mission Apollo 11. Le morceau a d’ailleurs été repris par Damien Chazelle pour First Man, son biopic de Neil Armstrong.

Ce morceau est issu d’un album sur lequel Neil Armstrong a jeté son dévolu. Il s’agit de « Music Out of the Moon » (« La musique qui vient de la Lune »), un album de musique orchestrale accompagnée par un seul instrument électronique : le thérémine. Cet instrument électronique est bien connu des fans de Led Zeppelin. Jimmy Page en joue sur, entre autres, Whole lotta love. Plus récemment, Emmanuel Mercier, le guitariste d’Automatic City, en joue même en live, comme par exemple lors du concert à Lyon le 18 mai dernier.


Et David Bowie dans tout ça ?

Le cultissime Space oddity sort le 11 juillet 1969. Mais le morceau ne fait pas grand bruit à sa sortie, et ne figure pas sur les bandes parties vers la lune. Il faut dire que les paroles racontent l’histoire d’un jeune astronaute condamné à errer sans fin dans l’espace… On peut comprendre que la chanson n’ait pas suscité l’enthousiasme de la NASA pour accompagner ses héros à la conquête de la lune !

Pourtant, le 21 juillet 1969, la BBC l’utilise malgré tout comme bande son lors de la retransmission de l’événement. Dès lors, le morceau accède à la célébrité et devient culte. La carrière de Bowie est lancée et ne s’arrêtera plus…


Space rock…

S’il y a bien un groupe dont la musique aurait mérité d’illustrer les images de la mission Apollo 11, c’est bien évidemment Pink Floyd. Souvent qualifié de “space rock”, les longs morceaux planants du quatuor psychédélique étaient tous destinés à accompagner l’homme dans ce voyage lunaire.

Quelques années plus tard, certains ont décelé dans le morceau Echoes (sur Meddle, 1971) une synchronicité troublante avec la séquence de fin du film 2001 l’odyssée de l’espace, d’un certain Stanley Kubrick…..

Stanley Kubrick ? Celui-là même soupçonné d’avoir “fabriqué” les images d’Apollo 11 ?… décidément, on y revient toujours… 😉 🙃

Sources :

© Jean-François Convert – Juillet 2019

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux