Hurdy-Gurdy “Les turpitudes en fleurs de Scarlatine Wepler”

Une oeuvre bien singulière que ce disque sorti il y a quelques années. Opéra-rock ? Concept-album ? Conte musical ?… Difficile à dire…Peut-être bien un peu de tout cela.

Hurdy-Gurdy Les turpitudes en fleurs de Scarlatine Wepler
© Fabien Montès

En tout cas, la preuve que de Baudelaire à Jim Morrison, de Poe à Lou Reed, de Rimbaud à Bowie, de Verlaine à King Crimson….la littérature et le rock peuvent faire plus que bon ménage, et se marier pour offrir un art transversal.
Entre ambiance baroque et poésie décadente, les chansons de ce « conte cruel » sont annoncées par chapitre. Les arrangements naviguent entre glam psychotique, cabaret au influences parfois orientales, et un lyrisme aux couleurs prog que n’auraient pas renié Genesis ou Ange.

On pense à Berlin de Lou Reed, Hunky Dory de Bowie, le Genesis de Peter Gabriel et Steve Hackett, le Gainsbourg des seventies.
Et si Manset ou Bashung avaient enregistré avec les Doors ou le Velvet?

Si vous avez le désir soudain de lire un livre mais avec les oreilles, d’écouter une pièce de théâtre, d’entendre un recueil de poèmes, de vous laisser bercer par un conte…laissez-vous tenter par cette expérience.
Laissez-vous guider par Hurdy Gurdy, pénétrez son univers, pas sûr que vous voudrez en ressortir…

En guise « d’appât », la chaîne YouTube officielle propose le prologue : 

Une fois happé, vous n’aurez qu’une envie : poursuivre le voyage…

Pour se procurer l’album, le plus simple et rapide est de contacter le leader-auteur-compositeur-chanteur Jérôme Gurdyk Dit Hurdyk, ou sur le site www.hurdygurdy.fr

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux