‘100 ans de Musiques à la Nouvelle Orléans’ retracées dans un livre

Lola Reynaerts et Éric Doidy nous racontent l’influence de cette ville mythique, berceau notamment du jazz, dans ‘New Orleans – 100 ans de musiques’. En libraire le 22 septembre.

Aux origines de La Nouvelle-Orléans, terre de musique mythique et plurielle.

Terre de métissage et de résilience, La Nouvelle-Orléans est depuis une bonne centaine d’années le lieu où mijote un gumbo culturel. De ses quartiers et de ses rues ont émergé gospel, jazz, rhythm’n’blues, soul fervente et funk torride, mais aussi des styles singuliers de hip-hop (le bounce) ou de rock. En donnant les clés pour comprendre ce qui fait la richesse et la magie toute particulière de cette scène urbaine, et en présentant une centaine d’albums qui en captent l’essence, ce livre est un voyage au cœur du monde du Second Line, des Brass Bands et des Mardi Gras Indians. De Congo Square à Katrina, il vous invite à une parade en compagnie de Professor Longhair, Fats Domino, Louis Armstrong ou encore des Neville Brothers.

La première fois que j’ai entendu le terme « New Orleans » c’est dans ce titre de Louis Armstrong : Do You Know What It Means to Miss New Orleans. Le morceau terminait le disque Louis Armstrong sings the blues que j’ai écouté en boucle pendant des années. Sur ce même album figurait également Where The Blues Were Born In New Orleans qui rappelle ô combien la ville a été le berceau du blues et du jazz.

La Nouvelle-Orléans, c’est aussi la ville d’où vient Jill (Claudia Cardinale) dans Il était une fois dans l’ouest, mon film culte. « Ah la Nouvelle-Orléans ! » s’exclame l’aubergiste (Lionel Stander). Bien qu’il n’y soit jamais allé, il porte la ville au pinacle et on voit dans ses yeux l’émerveillement que suscite rien que l’évocation du nom.

Once Upon a Time in Rome on Notebook | MUBI

Et puis bien sûr, en tant que fan de Dire Straits, comment ne pas citer cette chanson Planet of New Orleans, issue du dernier album studio du groupe On every street, sorti en 1991. Une ambiance légèrement jazz-rock, des accord feutrés, et un duo guitare-saxophone qui a pris une autre dimension en live.

Le livre New Orleans – 100 ans de musiques qui paraitra le 22 septembre aux éditions Le Mot et le Reste a été écrit à quatre mains par Lola Reynaerts et Eric Doidy.

Photographe, vidéaste, chroniqueuse, passionnée de blues, et voyageuse intrépide, Lola Reynaerts quitte régulièrement la Belgique pour traverser l’océan et enquêter sur les vies d’artistes américains de Chicago à La Nouvelle-Orléans.

Quant à Éric Doidy, parallèlement à son métier de sociologue, il a écrit dans de nombreuses revues musicales. Aux éditions Le mot et le reste, il est l’auteur de Going Down South et de Buried Alive in the Blues.

À noter que le 23 septembre, lendemain de la parution de ce livre, sortira Things Happen That Way, l’album posthume de Dr. John, autre grande figure de la Nouvelle-Orléans :

© Jean-François Convert – Juin 2022

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux