Un livre sur JJ Cale en janvier

Le 20 janvier paraitra ‘JJ Cale’ de Bertrand Bouard aux éditions Le Mot et le Reste.

240 p. / 20 €

Bertrand Bouard met en lumière le parcours passionnant d’un musicien de l’ombre. De JJ Cale, on connaît surtout Cocaine et After Midnight, popularisées par Eric Clapton, Call Me The Breeze reprise par Lynyrd Skynyrd et quelques clichés sur sa vie. Si le principal intéressé ne s’en offusquait guère, lui qui refusa pendant longtemps de montrer son faciès sur ses pochettes d’album, il fallait bien mettre en lumière l’étendue de son talent. Cet ouvrage revient donc sur la vie de ce musicien qui sut créer une sonorité unique, imitée par de biens plus célèbres que lui, parmi lesquels Clapton, Mark Knopfler ou Manu Chao, et légua au monde, jusqu’à sa mort en 2013, des chansons renversantes d’inventivité. L’auteur s’appuie sur les témoignages inédits de ses compagnons de route (manager, compagnes, famille, musiciens et amis), qui ont accepté de partager avec lui leur souvenir de cette figure aussi mystérieuse qu’attachante.

© Bertrand Bouard

Bertrand Bouard est né en 1977 dans le Val d’Oise. Il écrit depuis une quinzaine d’années sur les musiques, notamment pour Rock&Folk et L’Express. Ses deux précédents ouvrages, consacrés à Lynyrd Skynyrd et The Band, ont été publiés aux éditions Le mot et le reste.

Étiqueté ,

3 commentaires sur “Un livre sur JJ Cale en janvier

  1. …suite de mon commentaire:
    Très touché par les derniers jours de JJ, le rôle de Eric Clapton p.ex.: dans les années 60, Clapton était la grande star du blues-rock, et il y avait des T-shirts avec CLAPTON IS GOD… Mais pour JJ Cale il fût vraiment la main du destin, grâce à Cocaïne et After Midnight. Anecdote vécu: en 1974? je vais à Paris au palais des Sports pour voir Mr. Clapton. Au moins 5000 personnes, d’abord debout et puis assis, dans un nuage de fumée d’herbe et shit… Clapton a finalement 2 heures de retard et la sono dans le grand hall diffusait des extraits de Naturally et – je crois Really. La claque de cette musique groovy fut énorme. Le lendemain on se précipitait à la Fnac … et en lisant ce livre, j’ai re-écouté des dizaine de songs « chair de poule »…

    1
    1. merci pour ce témoignage

  2. Bravo pour ce livre! Vieux fan (depuis 1974) de Mr. Cale, je viens de le lire et tire mon chapeau. J’a i appris plein de choses sur sa vie (malgré des dizaines d’interviews que j’ai lu dans la passé). Très intéressant les analyses des morceaux, où on apprend à mieux écouter des vieux JJ Cale-Songs depuis Naturally.
    En plus de sa musique- qui sera un futur classique- il est touchant de re-voir le coté simple de JJ. Relire les derniers jours du grand maître de la guitare (dans ce livre, on apprend des choses sur la superbe collection de guitares de Cale…
    A lire absolument (souvent aussi pour réécouter plus attentivement des morceaux qu’on a pu écouter des centaines de fois depuis presque 50 Ans! Merci pour ce formidable boulot Mr. Bouard!

    1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux