THE DAY THE MUSIC DIED

Il y a tout juste 60 ans jour pour jour, le 3 février 1959, survenait la mort accidentelle lors d’un crash d’avion, de Buddy Holly, Ritchie Valens, et J. P. « The Big Bopper » Richardson, 3 figures du rock’n’roll des années 50.

Cette date est depuis connue sous le nom « le jour où la musique s’arrêta », phrase tirée de la chanson de Don McLean, American Pie, sortie en 1971.

Buddy Holly avait apporté un style singulier sur le rockabilly avec son look d’intello premier de la classe, et ses rythmes pré-skiffle qui ont tant influencé, entre autres, les Beatles. Il fut l’un des tous premiers à jouer sur Fender Stratocaster, qui allait devenir par la suite LA référence en matière de guitare électrique.

D’origine mexicaine, Ritchie Valens fut le premier artiste Latino à placer un hit dans le top 50 des ventes de disques aux États-Unis, avec La Bamba. Le morceau connut une seconde jeunesse dans les années 80 avec le film du même nom, et la version du groupe Los Lobos.

Moins célèbre que les 2 autres, Big Bopper est surtout connu pour un titre : Chantilly Lace avec sa fameuse introduction «Hello Baby !!».

Ce jour funeste marque la fin du rock’n’roll des débuts. Elvis est parti au service militaire et ne reviendra que pour bifurquer vers une carrière cinématographique mièvre (avant son comeback triomphal de la fin des sixties). Chuck Berry et Jerry Lee Lewis, bientôt englués dans des affaires judiciaires, vont entamer leur traversée du désert, avant de connaitre, eux aussi, un retour en grâce dans les seventies…Le skiffle avec Lonnie Donnegan va prendre le dessus sur le rock, avant l’arrivée d’une vague britannique venue de Liverpool…

Une certaine musique est peut-être morte ce jour-là, mais c’était pour mieux renaitre de ses cendres, et les 2 décennies qui vont suivre seront les plus belles, les plus fructueuses, les plus imaginatives, les plus créatives de l’histoire du rock.

Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux