Single stéphanois par Bernard Lavilliers et le duo Terrenoire

Sortie aujourd’hui du clip de ‘Je tiens d’elle’ par Bernard Lavilliers et le duo electro Terrenoire. Trois stéphanois qui rendent hommage à leur ville natale.

Le quartier de Terrenoire, je connais bien, ma mère y a enseigné au collège pendant des années. Un nom qui évoque les crassiers de Saint-Etienne, ville minière plus connue par son équipe de foot flamboyante dans les années 70. le duo de musique électronique qui a choisi ce nom a écrit la chanson Je tiens d’elle avec Bernard Lavilliers, stéphanois lui aussi.

Des paroles fortes qui évoquent avec intensité les sentiments d’attache et le désir d’ouvrir ses ailes, sans jamais être totalement affranchi de sa terre natale…

« Ma Saint-Etienne / plus brave que belle / plus frères que fiers / plus fiers que celle qui ont pas souffert.

Je suis noire, je suis belle, je suis fumée, poussière, vacarme assourdissant mais ça, c’était avant… »

Le duo Terrenoire explique :

« La chanson parle de notre ville, Saint-Etienne, comment elle nous a forgé, pourquoi la musique nous a appelé loin d’elle, ce qu’elle a laissé d’indélébile en nous. C’est assez inexprimable ce que les villes ouvrières laissent dans la poitrine, quelque chose entre le vague à l’âme et une certaine idée de la fraternité. Ce tissage intérieur bizarre, dessine parfois des cœurs en forme de voiliers. Des humains qui se cassent loin, par les mots, par le poème ».

La chanson est issue du nouvel album Bernard Lavilliers Sous un soleil énorme, qui sort le 12 novembre. Un premier extrait Le cœur du monde est paru début septembre :

L’album Sous un soleil énorme sera disponible en CD, Double Vinyle et coffret Livre Disque (CD + livre) en édition limitée. Il sort un peu plus de 4 ans après son précédent opus 5 minutes au paradis, que j’avais eu le plaisir de chroniquer sur franceinfo culture

Bernard Lavilliers sera en tournée l’année prochaine dans toute la France, et sur plusieurs dates à l’Olympia (en juin et octobre) :

Étiqueté , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux