Robben Ford revient à l’instrumental sur son album ‘Pure’

Prévu le 27 août dans les bacs, ‘Pure’, le nouvel opus de Robben Ford, est entièrement instrumental.

Après Purple house sorti en octobre 2018, Robben Ford revient en cette fin août avec Pure, son premier album studio instrumental depuis Tiger Walk sorti en 1997. Neuf titres qui allient harmonieusement une ambiance de la côte ouest et du hard rock bluesy. De plus, Pure comporte la participation de guests exceptionnels comme Nate Smith, Toss Panos, Shannon Forest et bien d’autres.

Ce nouvel opus baigne souvent dans une atmosphère jazzy. Un phrasé limpide, jamais trop bavard. Robben Ford laisse respirer la guitare et ses solos ne sont jamais des démonstrations techniques. Côté sonorités, on reste sur un couleur homogène entre rondeur, chaleur, et à la frontière du crunch. Seul le morceau-titre et le final If You Want Me Too optent pour une saturation plus marquée.

Un élément important et essentiel de la carrière de Robben est son engagement à enseigner et à transmettre ce qu’il a appris au cours des 40 dernières années aux musiciens actuels et futurs. Ses vidéos pédagogiques et ses “guitar clinics” ont abouti à une collaboration avec TrueFire et la naissance du Robben Ford Guitar Dojo. La richesse de son expertise et de sa créativité est généreusement présentée dans ces productions dernier cri, et le sera, pour les années à venir.

Mais même si sa pochette arbore une Telecaster (sous un angle de vue inhabituel), Pure n’est pas uniquement destiné aux aficionados de six-cordes. Il n’est pas nécessaire d’être un inconditionnel de la guitare pour apprécier l’album. Son ambiance à la fois profonde et décontractée peut accompagner tout style de vie, à condition d’être un tant soit peu mélomane. Parfois en power trio, ou par moments avec claviers, et même cuivres, les neuf morceaux naviguent entre blues pur, et jazz-rock raffiné.

Bien qu’il ait déjà abordé la musique purement instrumentale et ce style au croisement du blues, du jazz, et du rock, Robben Ford explique la particularité de cet album :

« ‘Pure’ ne ressemble à aucun autre disque que j’ai jamais enregistré. J’ai toujours travaillé de manière très traditionnelle en studio : venir dans un super studio avec un super groupe et un super ingé-son, faire les prises entre 3 et 5 jours, faire les overdubs si nécessaire puis mix et mastering et voilà.  

J’ai démarré ‘Pure’ de la même manière. Mais d’une certaine façon l’influence d’autres musiciens sur la musique, ce qui est inévitable, me paraissait un peu bizarre. Il me paraissait clair que je devais concevoir cette musique et la façonner de zéro. Mon ingé-son et co-producteur, Casey Wasner, s’est avéré précieux pour y arriver et la plupart de la musique que vous entendrez dans cet enregistrement a été accomplie par nous deux travaillant ensemble dans son studio, Purple House: obtenir la meilleure version de la musique, puis ajouter la basse et la batterie.

Ayant travaillé de cette façon, je pense que Pure’ est peut-être la représentation la plus complète de ma vision musicale personnelle, les enregistrements précédents ayant été le produit d’une période de développement qui a conduit à la musique présentée ici. Ça a été très satisfaisant d’avoir façonné mes propres compositions si profondément et de livrer quelque chose qui est vraiment personnel.”

Un album à l’image du musicien donc. Assurément un disque qui ne décevra pas ses fans, tant il est du “pure” Robben Ford.

Robben Ford – Pure – Sortie le vendredi, 27 août 2021 chez VERYCORDS
  1. Pure (Prelude)
  2. White Rock Beer…8 cents
  3. Balafon
  4. Milam Palmo
  5. Go
  6. Blues For Lonnie Johnson
  7. A Dragon’s Tail
  8. Pure
  9. If You Want Me Too

Infos via Sabrina Cohen Aiello

Étiqueté , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux