Renaud Garcia-Fons donne du souffle aux cordes de sa contrebasse

‘Le souffle des cordes’, nouvel album du contrebassiste Renaud Garcia-Fons, est sorti ce 12 novembre.

Renaud Garcia-Fons est l’un des virtuoses de la contrebasse les plus célèbre au monde. Depuis plus de 20 ans, il pense la contrebasse comme un instrument soliste, forge sa propre technique et développe un langage qui n’appartient qu’à lui. Son style unique est immédiatement reconnaissable.
Il a à son actif 15 albums en tant que leader et compositeur, dans lesquels il produit une musique au carrefour des musiques du monde, du jazz, de la musique classique et des musiques traditionnelles. Après le succès en 2014 de l’album Silk Moon enregistré en duo avec le joueur de kemence, Derya Turkan, et la création de pièces pour quatuor à cordes pour France Musique dans le cadre des productions ‘Alla Breve’, Renaud Garcia-Fons a eu envie avec Le souffle des cordes d’aller encore plus loin dans la rencontre des instruments classiques et traditionnels. Ce projet allie à la fois compositions et improvisations, réunissant des instruments à cordes de différentes régions du monde. Le répertoire original composé par Renaud Garcia-Fons est issu d’une véritable démarche d’écriture, qui respecte l’authenticité du jeu, du style et la culture de ces instruments de traditions différentes.
Derya Turkan et Serkan Halili représentent les musiques ottomanes et du moyen orient, tandis que Kiko Ruiz à la guitare flamenca instille la ferveur des rythmes du flamenco ainsi que son lyrisme.
Florent Brannens, Amandine Ley, Aurelia Souvignet et Nicolas Saint-Yves, tous membres de l’orchestre philarmonique de Radio France, s’appuyant sur l’écriture de Renaud Garcia-Fons, structurent l’ensemble du répertoire et apportent la rigueur de la musique de chambre à l’occidentale. Quant à la contrebasse de Renaud Garcia-Fons, instrument soliste à part entière, grâce à ses sonorités multiples et ses différents modes de jeu, elle constitue un véritable trait d’union entre ces différents mondes musicaux, mais aussi entre musique écrite et improvisée.

Plus qu’un simple rapprochement, l’ensemble Le souffle des cordes témoigne d’une véritable envie de partage et d’échange entre les cultures.

CONCERTS :

  • Le 5 Décembre – Maison de la musique – Courtrai
  • Le 11 Décembre – Théâtre de Bezons (Jazz au fil de l’Oise)
  • le 29 Janvier 2021 – Pan Piper-Paris

Infos via Sophie Louvet

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux