Neil Young : l’album “Homegrown” tant attendu depuis 1975 se dévoile avec l’inédit “Try”

Découvrez le single “Try” de cet album “Homegrown”, enregistré en 1974 et 1975, et qui sortira finalement ce 19 juin.

Cet album est le pont entre Harvest et Comes a time

Neil Young

On ne peut rêver meilleure description que celle par le Loner lui-même. Cet album enregistré entre juin 1974 et janvier 1975 est effectivement typiquement dans la veine de Harvest, comme en témoigne ce single Try.

Le disque devait à l’origine paraître en 1975, avant que Neil Young ne décide d’annuler la sortie. Depuis, il a acquis le statu d’enregistrement culte parmi les fans du chanteur.

Ce dernier s’en excuse :

« Je m’excuse. Cet album Homegrown aurait dû être là pour vous quelques années après Harvest. C’est la face triste d’une histoire d’amour. Les dégâts causés. Le chagrin d’amour. Je ne pouvais simplement pas l’écouter. Je voulais aller de l’avant. Alors je l’ai gardé pour moi, caché dans le coffre-fort, sur l’étagère, dans un coin de ma tête… mais j’aurais dû le partager. C’est vraiment beau. C’est la première raison pour laquelle je l’ai fait. Parfois, la vie fait mal. Vous savez ce que je veux dire. C’est le disque qui a été écarté. »

Neil Young

 

  1. Separate Ways

  2. Try

  3. Mexico

  4. Love Is A Rose

  5. Homegrown

  6. Florida

  7. Kansas

  8. We Don’t Smoke It No More

  9. White Line

  10. Vacancy

  11. Little Wing

  12. Star of Bethlehem

Cet album oublié contient 12 chansons, dont 5 ont vu le jour sous d’autres versions quelques années plus tard, sur d’autres disques de Neil Young : Love is a rose, Homegrown, White line, Little wing, Star of Bethlehem. Les 7 autres sont totalement inédites.

Certains titres sont interprétés uniquement par Neil Young, seul à la guitare ou piano, et harmonica. D’autres morceaux font appel à ses amis dont certains membres de The Band (Levon Helm à la batterie et Robbie Robertson à la guitare), Ben Keith à la Pedal Steel (déjà présent sur Harvest au sein des Stray Gators), Tim Drummond à la basse, ou encore Emmylou Harris, venue chanter en duo avec le Loner.

Un disque qui devrait ravir tous les amoureux de la musique de Neil Young, et même bien au-delà.

Infos via Arnaud Lefeuvre / Warner France

Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux