Ecoutez la reprise de “Hey Hey My My” de Neil Young par The Inspector Cluzo

Le duo des rockers-farmers landais va sortir 4 inédits enregistrés en octobre dernier. Ça commence avec cette excellente reprise du Loner.

Déconfinement oblige, Laurent et Mathieu ont repris la route du marché aujourd’hui. Mais en parallèle de leur activité de fermiers, les Inspector Cluzo ont tenu à publier cette reprise de Hey Hey My My de Neil Young :

Issue de Rust never sleeps, sorti en 1979 (► ma chronique de l’album), cette chanson est restée tristement célèbre depuis que Kurt Cobain en a cité un vers dans sa lettre d’adieu avant de mettre fin à ses jours : « it’s better to burn out, than fade away » (« il vaut mieux brûler d’un coup plutôt que crever à petit feu »).

Mais c’est aussi un des premiers morceaux que Neil Young choisit d’arranger en 2 versions : acoustique et électrique. Il refera de même avec Rockin’ in the free world, sur Freedom en 1989 (► ma chronique de l’album).

La très bonne idée des Inspector Cluzo a été de mixer les deux ambiances : débuter en semi-acoustique, assez calme, puis d’un coup laisser sortir la hargne, la puissance, le volume. Et la voix parfois haut perchée de Laurent, ainsi que les claviers, apportent une touche inédite par rapport aux versions originelles du Loner.

« Ce n’est pas un nouvel album, juste une manière de suivre saison après saison notre travail de fermiers »

Cette reprise et 3 autres titres ont été enregistrés en octobre dernier, à la fin de la tournée américaine des Cluzo, par leur ami et producteur Vance Powel. Les concerts étant interrompus pendant une durée encore inconnue, le duo a choisi de sortir 4 inédits dans les prochains mois, en commençant donc par cette cover de celui qu’ils admirent pour ses engagements, qu’ils soient en faveur de la culture, de l’écologie, d’une autre agriculture, etc…

« En tant que gros fans on espère qu’il aimera… »

On n’a pas encore la réponse de l’intéressé, qui s’apprête à sortir des cartons son album Homegrown prévu à l’origine en 1975 (le 19 juin, même jour que le nouveau Dylan !), mais en revanche ce qui est sûr, c’est que nous on a aimé. Et on ne prend pas beaucoup de risques en disant que ça devrait plaire à la fois aux amateurs du folk-grunge de Neil Young, et du blues-rock énergique des Inspector Cluzo.

Étiqueté , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux