Une chanson à la loupe: “Her Majesty” des Beatles

L’anecdote autour de Her Majesty qui clôt Abbey Road, le dernier album des Beatles (Let it be ayant été enregistré avant) : le premier morceau caché de l’histoire du rock.

Beatles-Abbey-Road

A l’origine, le medley de la face B (en grande partie composé par Paul) contient les morceaux dans l’ordre suivant :
.Mean Mr Mustard / Her Majesty / Polythene Pam

A la réécoute, Paul demande à l’ingé son John Kurlander de couper Her Majesty provisoirement car il veut le retravailler (il existe des enregistrements pris durant les “Get back sessions” en janvier 69, avec un autre couplet, preuve que la chanson n’était pas finalisée).

George Martin, Paul McCartney et Ringo Starr lors des sessions de Abbey Road © Linda McCartney

La première coupe inclut le dernier accord de Mean Mr Mustard au début de Her majesty. Pour rester logique, ils gardent l’accord de fin de Her Majesty au début de Polythene Pam.
En écoutant l’enchaînement entre Mean Mr Mustard et Polythene Pam, il trouve finalement que ça fonctionne bien et décide de laisser comme ça, oubliant du coup Her Majesty dont la bande va finir sur une étagère.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais c’était sans compter la méticuleuse conscience professionnelle des employés des studios d’EMI.
Kurlander suit alors la procédure habituelle réservée aux chutes non utilisées (qui veut qu’aucun enregistrement, surtout des Beatles, ne finisse à la poubelle) : il insère une bande amorce au début de Her Majesty, et colle le tout à la fin de la bande du medley, en attendant que Paul retravaille dessus plus tard.

Quelques jours après, alors que tout le monde a oublié la chanson, on procède au mixage final et à la réécoute complète du medley.
En entendant Her Majesty surgissant après une quinzaine de secondes de blanc, Paul décide de laisser tel quel pour le pressage final, les 3 autres n’étant que peu concernés à ce stade et déjà plus préoccupés par leurs futurs projets solos.

C’est ainsi que le dernier album enregistré par les Beatles, qui aurait du se terminer sur le bien nommé The end, se clôt sur cette petite comptine d’à peine plus de 20 secondes.

Sur les premiers pressages de l’album, le titre n’apparaît pas (si vous possédez un exemplaire du premier tirage d’Abbey Road, c’est collector !) si bien qu’on peut vraiment parler à juste titre de morceau caché.
Mais les auditeurs l’ayant vite découvert, il sera rajouté sur la tracklist des éditions suivantes.

A gauche le pressage vinyle original, à droite l’edition CD

Lorsqu’ils reprennent le medley, tous les tribute bands des Beatles le jouent dans sa version d’origine, c’est-à-dire avant la coupe.Voici l’enregistrement initial des Fab Four, incluant Her Majesty entre Mean Mr Mustard et Polythene Pam :

 

Source : “Les Beatles, La Totale” de Philippe Margotin et Jean-Michel Guesdon, Chêne/EPA


© Jean-François Convert – Septembre 2018

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.