Super Soirée jam session au G.restaurant à Lyon

Découverte hier soir du G.restaurant à Lyon qui propose des Jam-Sessions. J’ai testé pour vous et j’ai passé une super soirée.

© Jean-François Convert

Un restaurant musical

La ville de Lyon dispose d’un grand nombre d’endroits où les musiciens sont les bienvenus pour venir jouer sans répétition ni préparation préalable. Hier soir j’ai testé le G.restaurant, situé 4 rue René Laynaud, sur les pentes de la Croix-Rousse. Ouvert depuis 11 ans, l’établissement a mis en place des jams sessions régulières depuis 7 ans. Le réseau des habitués s’est forgé par le bouche à oreille. Et parfois, tout à fait par hasard, il arrive qu’un batteur américain de 75 ans enflamme la soirée à l’occasion de la fête des lumières…

© Jean-François Convert

Première différence à noter avec d’autres lieux de musique : il s’agit ici d’un restaurant et non d’un bar. Les plats proposés sont cuisinés avec des produits locaux et la carte offre aussi bien des recettes régionales (hier Crozets de Savoie par exemple) que des burgers variés. Ambiance conviviale et très sympathique. Le cadre est original avec une énorme pieuvre au plafond (Octopus’s Garden ?) et des murs arborant différents instruments ou objets se rapportant à la musique. Le Yellow Submarine met instantanément dans le bain.

© Jean-François Convert

De 19h à 22h, ça se passe en haut, dans la salle du restaurant. Les personnes qui le souhaitent peuvent s’assoir au piano, à la batterie ou brancher une guitare, une basse… hier nous avons même eu le plaisir d’avoir un violoncelle. J’ai timidement tenté d’amorcer les premières notes de la soirée au piano… ça faisait bien longtemps, et les doigts sont quelque peu rouillés… Mais heureusement deux autres pianistes-chanteurs ont embrayé et on a pu enchainer While my guitar gently weeps, House of the rising sun ou encore Symptahy for the devil, vite rejoints par un batteur et un bassiste, tous deux habitués du lieu. Je me suis retrouvé un peu plus à l’aise à la guitare…

Un sous-sol adapté aux jam-sessions

Puis, à partir de 22h, ça se passe en bas. Salle aménagée, sonorisation adaptée. Très bonne ambiance. On est là pour se faire plaisir. Les musiciens interchangent les rôles : basse, piano, batterie, guitare….et les micros accueillent des improvisations chantées qui vont du slam au rock, en passant par du blues, du rap, du funk, des reprises… tout ce qu’on veut. Pas de barrières.

Ainsi, hier se sont mélangées entre autres, et dans le désordre : Stand by me, Sweet home Chicago / Before you accuse me, Champs-Elysées, Human nature, Cocaine… et plusieurs impros vocales bien senties sur fond de funk-soul-RnB comme ça venait.

La sonorisation bien réglée permettait à tout le monde de s’entendre correctement et ça change tout. D’ailleurs, comme l’a fait remarquer Mike à la basse : « on s’écoutait tous mutuellement, et ça se sentait ». Et quand ce même Mike, habitué des jams avouant en avoir fait « plus de 1000 », place la soirée d’hier dans son « top five », pas de doute, on a vraiment passé un bon moment. C’était la première fois pour moi au G.restaurant, mais certainement pas la dernière !

© Jean-François Convert – Novembre 2021

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux