Le film ‘Le Parrain’ sortait en salles il y a 50 ans

Il y a 50 ans aujourd’hui, le 15 mars 1972, la première du film ‘Le Parrain’ de Francis Ford Coppola était projetée aux Etats-Unis.

Une musique mythique

Dire de cette œuvre qu’elle est devenue mythique est un euphémisme. Le Parrain est entré dans la légende du cinéma par son scénario, son jeu d’acteurs, sa réalisation, et bien sûr sa musique. Qui n’a jamais entendu ou même fredonné cette superbe romance sicilienne ? Le fameux Love Theme from the Godfather (« thème d’amour du Parrain ») est sans doute une des musiques de films les plus célèbres au monde. Entrée dans l’inconscient collectif elle a été maintes fois reprises, détournée adaptée, par exemple par Slash des Gun’s Roses ou Popa Chubby, comme j’ai pu l’entendre en concert.

Bien avant d’avoir le CD, j’ai d’abord écouté ce morceau pendant des années sur une cassette enregistrée à partir de la télé. La musique était mixée avec les dialogues, issus de cette séquence :

Il s’agit en réalité d’une reprise d’un thème de la bande originale du film Fortunella, composée également par Nino Rota. Le compositeur s’était lui-même auto-plagié, pratique pas si rare que ça, comme je l’évoque dans cette chronique sur franceinfo

Mais la Bande originale du Parrain est particulièrement fournie en reprises et recyclages divers, comme on l’apprend dans ces articles :

Standards du jazz, valse traditionnelle, ritournelles folkloriques, emprunts au classique… ce qui est sûr, c’est que l’analogie du Love Theme from the Godfather avec un passage de la musique de Fortunella ne fait en tout cas aucun doute (à 0:56 dans la vidéo ci-dessous) :

Mais malgré tout, cette musique restera à jamais associée à l’imagerie sicilienne. Tout comme le film d’ailleurs, qui pour beaucoup incarne la représentation universelle de la Mafia et du film de gangsters par excellence. À l’inverse, Sergio Leone qualifiera lui-même son film Il était une fois en Amérique comme « l’anti-parrain ».

Une restauration pour le cinquantenaire

Néanmoins, Le Parrain n’est pas qu’un film sur la mafia, comme l’explique cet article de Télérama, paru il y a quelques semaines, à l’occasion de la restauration du long-métrage pour une re-sortie en salles le 23 février, et une nouvelle édition DVD/Blu-Ray le 23 mars.

Cette restauration intervient pour célébrer les 50 ans du premier volet de la trilogie, sorti en 1972. Mais le coffret Blu-ray 4K Ultra HD inclut les trois opus :

  1. Le Parrain
  2. Le Parrain II
  3. Le Parrain de Mario Puzo, épilogue : la mort de Michael Corleone (version récemment rééditée par Coppola du dernier film de la trilogie)
  4. L’édition comprend également en bonus des commentaires audio de Coppola

Car il faut rappeler qu’à l’origine, les deux premiers volets se sont suivis de façon très proche (1972 et 1974), alors que le troisième et dernier de la trilogie n’est sorti qu’en 1990. Et les deux premiers films ont aussi connu une version télévisée en 4 épisodes, montés chronologiquement.

En effet, Le Parrain, 2e partie sorti en salles en 1974 alterne deux récits : la suite du premier film, et l’histoire de Don Corleone située avant les événements du premier volet. Le personnage joué par Brando dans Le Parrain I durant la fin de sa vie est incarné par De Niro dans Le Parrain II en pleine force de l’âge.

En 1977, Coppola remonte les deux films dans l’ordre chronologique et ajoute des scènes inédites. Il en sort une mini-série télévisée américaine composée de trois épisodes de 93 minutes et d’un épisode de 140 minutes. Intitulée The Godfather Saga, elle est diffusée sur le réseau NBC et arrivera en France en 1984.

La particularité de ce programme est d’avoir un long générique d’introduction à chaque épisode. Et c’est ainsi qu’on peut entendre The Godfather Waltz, l’autre morceau célèbre de la musique de Nino Rota, dans son intégralité. Alors que la version cinématographique débutait directement sur la voix de Brando et qu’on n’avait droit qu’à un très court passage de la valse à la fin de la scène du mariage, lorsque Corleone invite sa fille à danser, cette version télévisée permet d’apprécier le morceau tout entier.

Le disque quant à lui commence bien par ce morceau, devenu lui aussi emblématique du Parrain alors qu’on ne l’entend quasiment pas dans le film ! Un film sorti en salles aux Etats-Unis il y a tout juste 50 ans aujourd’hui.

© Jean-François Convert – Mars 2022

Étiqueté , , , , ,

1 commentaire sur “Le film ‘Le Parrain’ sortait en salles il y a 50 ans

  1. Quel putain de grand film !! L’un des plus beaux longs métrages que j’ai pu visionner avec « Le dernier empereur » et « Pierrot le fou » (bon, il y en a d’autres encore bien évidement mais ceux là m’ont marqué ) . Francis Ford Coppola à accouché là le 15 mars 1972 avec « Le Parrain » d’un film qui réunit tout à la fois, l’amour, l’amitié, la famille, les contradictions, les renoncements, la vengeance , la rémission et l’honneur . Et la musique est tellement bien ancrée dans cette histoire ! INCONTOURNABLE !!

    1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux