L’album collectif ‘La Commune refleurira’ sort le 8 octobre

Les Ogres de Barback, François Morel, HK… et plein d’autres, célèbrent les 150 ans de La Commune avec un disque collectif le 8 octobre.

© Aurel

Pour présenter ce disque, ce sont ceux à l’origine du projet, Les Ogres de Barback, qui en parlent le mieux :

« Il y a 150 ans se déroulait la Commune de Paris. De cet anniversaire est née l’idée d’un album collectif pour en revisiter les grandes chansons [« Le temps des cerises », « L’Internationale »…] et les textes de Louise Michel, Jules Vallès, Arthur Rimbaud ou Victor Hugo. Il y a du beau monde sur ce disque, des artistes de toutes générations qui partagent une certaine conception de l’engagement. L’album La Commune refleurira sortira le 8 octobre 2021. Parce que, 150 ans après, il y a toujours des combats à mener… »

LES OGRES DE BARBACK, FRANCOIS MOREL, HK, CHRISTIAN OLIVER, MOUSS ET HAKIM, FRANCESCA SOLLEVILLE, MICHÈLE BERNARD, MELISSMELL, AGNÈS BIHL, LES CROQUANTS, THOMAS PITIOT, FLORENT VINTRIGNER, MANU THÉRON, LA MAL COIFFÉE, COKO, MICHEL BÜHLER, EYO’NLÉ, DAMIEN TOUMI, LAURENT CAVALIÉ, BEN HERBERT LARUE, LE CHOEUR DU LAMPARO…

« Cet album est un double hommage.
Hommage tout d’abord à celles et ceux qui ont fait la Commune, en 1871…
Les Communards ont défendu, au prix de leur vie, des idées fortes, qui, 150 ans plus tard, nous paraissent parfois presque comme évidentes, voire « naturelles » : la séparation de l’Eglise et de l’Etat, l’instruction gratuite, laïque et obligatoire pour tous les enfants, filles et garçons, ou encore les droits des femmes. Surtout, la Commune a évité le retour de la monarchie et défendu la République.
Bien sûr, la Commune défendait une République sociale, plus égalitaire, un mode de gouvernance beaucoup plus partagé, et d’autres combats, qui, 150 ans après, restent encore à mener.

Mais surtout, cet album est un hommage aux poètes de la Commune.
Que serait un mouvement social, un mouvement révolutionnaire, ou tout mouvement humain, sans ses chansons, sans ses artistes ? Louise Michel, Eugène Pottier, Jean-Baptiste Clément, Jules Vallès, et tant d’autres, étaient non seulement aux barricades, aux postes de commandement, mais trouvaient le temps et l’énergie, malgré l’urgence de la situation, d’écrire des poèmes ! N’y a-t-il pas là une leçon à tirer ?

Nous avons tenté de tisser un fil.
Un fil entre passé et présent.
Respecter l’Histoire, montrer une époque, ses utopies, ses pensées, ses vers.
Mais aussi s’approprier cette Histoire, ré-interpréter ces chansons, créer des arrangements, des mélanges, qui nous parlent aujourd’hui. Les imaginer chantées dans une manif de 2021…
Il nous était important de varier les styles et les générations, les influences artistiques, comme un clin d’œil au caractère collectif et internationaliste de la Commune.
Tisser un fil aussi entre chansons incontournables, comme Le Temps des Cerises ou L’Internationale, et textes inédits, mais souvent étonnants d’actualité, comme La Mort d’un Globe ou Le Grand Krack.
Tisser un fil, finalement, entre nos regards d’artistes et nos consciences militantes. Laisser chacun s’approprier ce qui résonne en lui de cet héritage communard, et en faire une œuvre collective et actuelle, pleine de sens, d’espoir, d’utopie, de lutte, et de joie.
Vive la Commune ! »

Le disque La Commune refleurira est distribué par IRFAN, le label des Ogres de Barback.

La pochette est illustrée par Aurel.

Infos via Julien Gourlay

Étiqueté

1 commentaire sur “L’album collectif ‘La Commune refleurira’ sort le 8 octobre

  1. super a diffuser dans notre monde qui ne veut pas bouger

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux