8 livres musicaux chez “Le mot et le reste”

Découvrez les nouvelles sorties, récentes ou à venir, sur le thème de la musique, aux éditions “le Mot et le Reste”.

Pink Floyd & Syd Barrett, La croisée des destins – Alexandre Higounet

Au printemps 1967, la pop psychédélique de Pink Floyd quitte l’underground londonien. Porté par les innovations débridées de Syd Barrett, le Floyd barrettien semble promis à un grand destin. Pourtant, début 1968, juste après l’intégration de David Gilmour, Waters, Wright, Mason laissent leur leader sur le bas-côté. Aussi vulnérable qu’ingérable, broyé par le LSD, rejetant les impératifs de son ascension au nom de son idéal artistique, Syd est viré de son groupe. Inscrit dans son acte de naissance, l’épisode hantera la mémoire du quatuor qui observe l’effacement mental de son inspirateur initial au moment où lui rencontre le succès mondial. En partant de l’intuition simple que l’effondrement de Barrett formate Pink Floyd, ce livre propose d’analyser en détail les ressorts de leur relation et de montrer comment le destin tragique du premier a déterminé l’évolution artistique du second.

19€, 204 p., broché

Eric Clapton, Blues Power – Jean-Sylvain Cabot

Au même titre que Jimi Hendrix, Jeff Beck ou Jimmy Page, Eric Clapton a marqué l’histoire du rock en tant que guitariste, d’abord avec les Yardbirds puis avec John Mayall et surtout chez Cream, au sein duquel il grave ses premiers classiques et repousse les limites de la guitare blues. En 1974, il rencontre un énorme succès avec l’album 461 Ocean Boulevard, notamment grâce sa reprise de I Shot The Sheriff. Ce disque marque le début d’une carrière prolifique et inégale, une période marquée par des succès populaires comme

Cocaine, Tears in Heaven, mais aussi par un alcoolisme destructeur. Jean-Sylvain Cabot retrace la carrière de ce musicien de génie, remontant une discographie qui s’étoffe encore de nos jours, émaillée de coups durs qui ne l’empêchent pas de se renouveler et de revenir sur le devant de la scène, décennie après décennie.

22€, 300 p., broché

Riot Grrrl, Revolution Girl Style Now – Mathilde Carton

En 1990, Kathleen Hanna a 22 ans et l’envie d’en découdre. On lui dit que le punk est une affaire d’hommes ? Que les artistes au féminin ne valent rien ? Qu’à cela ne tienne, Hanna et ses consœurs fomentent une révolution culturelle et politique. De Seattle à Washington, d’expos en concerts, de festivals en fanzines, les riot grrrls fédèrent les laissées-pour-compte et inventent une nouvelle voie, créant un espace où les filles sont enfin entendues et légitimes. Trente ans plus tard, alors que les groupes Bikini Kill et Bratmobile remontent sur scène, Mathilde Carton montre que ces figures furieuses et touchantes ont mené, dans le giron de l’underground, un combat dont l’écho a ouvert la voie aux Spice Girls, à Alanis Morissette, Fiona Apple et même Beyoncé ou Lizzo.

Bikini Kill sera en concert au Trabendo à Paris pour un concert unique en France le 29 mai.

13€, 128 p., broché.

Les Rolling Stones & Nellcote, La véritable histoire d’une villa mythique – Benoît Jarry & Florence Viard, Dominique Tarlé

Les célèbres photos des Rolling Stones par Dominique Tarlé sont à nouveau disponibles dans ce beau livre consacré à la villa Nellcote. Pour le commun des mortels, la villa Nellcote est le lieu où les Rolling Stones enregistrèrent leur
album Exile On Main Street. Cet enregistrement a été immortalisé par le photographe Dominique Tarlé, qui vécut six mois d’une vie de rêve à leurs
côtés, et dont les photos s’offrent un nouvel écrin grâce à ce livre. Benoît Jarry et Florence Viard se sont penchés sur la généalogie de ce bâtiment Belle Époque construit en 1905 dans la baie de Villefranche-sur-Mer et sur la cohorte bigarrée qui l’habita au fil des siècles : milliardaires, diplomates, industriels réputés, survivants du Titanic et stars du rock. Par leur travail minutieux, ils nous invitent à un voyage sur la Côte d’Azur du début du xxe siècle et dans l’intimité d’un groupe de rock légendaire.

en librairie le 22 avril. 100 p. / 29,90 € . beau livre – photos N&B

Mike Oldfield, Tubular Bells – Frédéric Delâge

Le 25 mai 1973, paraît Tubular Bells, premier album d’un jeune label, Virgin Records, et d’un inconnu d’à peine 20 ans, Mike Oldfield. Cette œuvre instrumentale va rencontrer un succès aussi immense qu’inattendu, amplifié par l’utilisation de son thème d’introduction dans le film L’Exorciste. Ce disque, dont les ventes sont aujourd’hui estimées à plus de
quinze millions d’exemplaires, a suscité plusieurs suites et versions alternatives, et même un concert aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Il a fortement contribué à bâtir la fortune de l’empire Virgin et reste la création emblématique de Mike Oldfield. Ce livre revient sur le contexte de création et de diffusion de cette œuvre restée gravé dans les mémoires.

en librairie le 22 avril. 208 p. / 19 € . EPUB / PDF – 11,99 €

Little Louis (Nouvelle édition) – Claire Julliard

À l’occasion du cinquantième anniversaire de la mort de Louis Armstrong, l’ouvrage de Claire Julliard est réédité.
Nouvelle-Orléans, 31 décembre 1912. Tandis que fusent les traditionnels pétards du Nouvel An, Louis Armstrong, 11 ans, tire des coups de feu en l’air avec un vieux pistolet chipé chez lui. Immédiatement arrêté, il est placé dans une institution pénitentiaire pour enfants noirs des rues. Pour ce garçon qui travaille depuis l’âge de cinq ans afin d’aider sa mère, cette détention s’avère une planche de salut. Il intègre la fanfare dirigée par Peter Davis, qui devient son père de substitution et décèle vite son exceptionnel talent de cornettiste. À sa sortie, l’adolescent retourne pelleter du charbon le jour et jouer le soir dans les honkytonks, ces bouges du quartier chaud de Storyville où le jazz s’invente, entre prostituées et voyous. Ce récit à la première personne met en scène l’enfance terrible mais trépidante et joyeuse de Little Louis jusqu’à son départ pour Chicago à vingt ans. Histoire d’un miracle, d’un sauvetage par l’art. Ou comment, dans un contexte ultra-violent de ségrégation et de misère, un enfant radieux s’apprête à défier l’ordre établi par les Blancs et à embrasser le monde.

« Je n’ai jamais été malheureux dans ma ville. Nous, les gosses, on ne s’ennuyait pas. Du matin au soir, on cavalait à droite à gauche. Je crois bien n’être jamais resté en place plus d’une heure. Sauf quand j’écoutais jouer Joe Oliver. Là je ne mouftais plus. J’étais muet, sidéré. Il fallait le voir souffler dans son cornet, un maître. Papa Oliver m’a tant apporté. J’enregistrais mentalement ses gestes, son style, ses morceaux. Tout ce que
je sais, c’est dans nos rues que je l’ai appris. La vie, ça se passe dans la rue, dans la pleine lumière ou à la lueur d’un réverbère, pas derrière les persiennes des belles demeures. »

en librairie le 18 mars. 240 p. / 20 € . EPUB / PDF – 12,99 €

Rock Fusion, Funk, hip-hop, nü-metal & autres métissages – Jean-Charles Desgroux

Jean-Charles Desgroux continue de creuser le sillon des musiques extrêmes à travers une nouvelle anthologie.
Apparu dans les eighties, en partie sous l’impulsion de la rencontre entre les pionniers du hip-hop Run-D.M.C. et le groupe de hard-rock, Aerosmith, le rock fusion regroupe les musiciens désireux de s’affranchir des frontières par le rap-metal et le funkmetal. Cette scène aussi déjantée qu’audacieuse devient populaire dès le début des nineties avec les Red Hot Chili Peppers, Faith No More ou Rage Against The Machine. Leur succédera une nouvelle génération de groupes – Korn, Deftones ou Slipknot – qui redéfinissent, à l’approche de l’an 2000, les contours d’un metal en cours d’essoufflement. Des Beastie Boys à The Mars Volta, en passant par Linkin Park ou Body Count, cette anthologie dresse le portrait haut en couleur d’un vaste univers et en scrute cent de ses œuvres les plus représentatives.

en librairie le 18 mars. 256 p. / 20 € . EPUB / PDF – 12,99 €

Londres & Liverpool avec les Beatles, Un guide de voyage d’Abbey Road à Penny Lane – Philippe Brossat

Après vous être plongés dans ce guide, les albums des Beatles auront une nouvelle saveur pour vous.
On croyait avoir tout lu sur les Beatles et pourtant, Philippe Brossat réussit le pari de nous surprendre avec ce guide exhaustif des lieux où les Fab Four ont laissé une trace dans les deux villes fondatrices de leur mythologie : Londres et Liverpool. Plus de trois cents adresses – étoffées de 150 photos – sont ici détaillées, et racontent chacune un fragment de leur histoire, entre précision historique et anecdotes. On passe de la petite maison natale de Harrison aux cent vingt chambres de son manoir victorien, en s’arrêtant à la galerie où Lennon a rencontré Yoko Ono. On découvre la chambre où McCartney a composé son premier morceau et le magasin où Brian Epstein a scellé le destin de Ringo Starr et Pete Best. Avec ce guide, on entre dans l’intimité de John, Paul, George
et Ringo, de leur enfance dans l’industrielle Liverpool jusqu’à la folie du Swinging London.

en librairie le 18 mars. 300 p. / 22 € . EPUB / PDF – 12,99 €

Suivez les nouveautés des Editions Le Mot et le Reste sur leur site

Étiqueté

1 commentaire sur “8 livres musicaux chez “Le mot et le reste”

  1. Ca fait saliver… Merci Jeff 🙂

    1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux