La légende américaine Delbert McClinton sort un nouvel album pour ses 60 ans de carrière

Delbert McClinton, auteur-compositeur-interprète actif depuis 1962 et monument de la musique populaire américaine, sort son nouvel album ‘Outdated emotion’ le 13 mai.

Une carrière bien remplie

Embed from Getty Images

Delbert McClinton est un songwriter américain, multi-instrumentiste (guitariste, pianiste et harmoniciste) qui joue principalement du blues et de la country. Il a débuté sa carrière très jeune à l’âge de 11 en jouant dans avec les Straitjackets, groupe de bar au Texas. En 1957, à l’âge de 17 ans, il fait sa première apparition professionnelle sur scène, et en 1962 il démarre réellement en figurant dans les charts nationaux par sa prestation d’harmonica sur la chanson Hey ! baby de Bruce Channel :

Il aura l’occasion de rejouer ce morceau sur scène à plusieurs reprises en compagnie de Bruce Channel, comme par exemple en 2003. Dans les sixties, au cours d’une tournée anglaise avec Bruce Channel, il apprend les rudiments de l’harmonica à un certain… John Lennon.

À partir des années 70, il connait de réels succès en jouant sous son nom, en collaborant avec divers artistes de renom comme Emmylou Harris, Bonnie Raitt, les Blues Brothers, et en remportant plusieurs distinctions aux Grammy Awards. Il est le sujet du documentaire musical Rocking the Boat: A Musical Conversation and Journey, réalisé par Jay Curlee, et c’est encore lui qui signe et chante Weatherman, le titre d’ouverture du film Un jour sans fin.

Un nouvel album le 13 mai

Cette année 2022 marque donc ses 60 ans de carrière depuis ses débuts remarqués à l’harmonica sur le hit de Bruce Channel. Delbert McClinton sort le 13 mai l’album Outdated emotion, véritable condensé d’Americana : du blues brut (The Sun Is Shining, One Scotch, One Bourbon, One Beer, I Ain’t Got You, Sweet Talkin’ Man) honkytonk (Ain’t That Lovin’ You, Connecticut Blues) ou jazzy (I Want A Little Girl, Hard Hearted Hannah) qui alterne avec du country-bluegrass (Settin’ The Woods On Fire, Two Step Too, Jambalaya, Move It On Over, Money Honey), et du boogie-woogie (Long Tall Sally).

Dès le titre d’ouverture Stagger Lee, on est plongé dans une ambiance pur Rhythm and Blues :

16 titres qui nous transportent instantanément de l’autre côté de l’Atlantique. Un album certes image d’Epinal de l’Amérique fantasmée, mais tellement agréable à écouter, et qui donne l’impression d’être un peu sur les longues routes désertes ou dans les bars enfumés du sud des Etats-Unis.

« émotion désuète », oui c’est bien le sentiment général qui ressort à l’écoute de ce disque. L’Amérique de l’écran cinémascope, chantée par un de ses plus fervents représentants. À l’image de la photo de la pochette, Delbert McClinton voudrait ne pas avoir vieilli, et sa musique continue de traverser les âges sans se soucier des modes.

© Jean-François Convert – Avril 2022

Étiqueté , ,

1 commentaire sur “La légende américaine Delbert McClinton sort un nouvel album pour ses 60 ans de carrière

  1. Merci Jeff pour cet article sympa sur Delbert
    Franco Americain vivant en France…..c’est Antoine De Caunes qui ma fait découvrir en 1978 this artist.
    J’ai une profonde nostalgie pour son style , sa simplicité et sa musique.
    Merci
    Mark

    1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux