Influence knopflerienne chez Walter Longscott avec ‘Writing on the wall’

Le compositeur-chanteur-guitariste Walter Longscott est fan de longue date de Mark Knopfler. Et cela s’entend dans sa musique, notamment sur son premier album ‘Writing on the wall’ sorti en début d’année.

© Walter Longscott

Influence knopflerienne ? Cela signifie-t-il de longs et impressionnants solos de guitare ? des sonorités cristallines et un phrasé véloce ? du fingerpicking ébouriffant et pyrotechnique ?

Non.

Walter Longscott s’inspire plus de la carrière solo de Mark Knopfler que de sa période Dire Straits. A la fois dans l’écriture et la composition, le style des chansons orienté plutôt folk-rock, parfois country-rock (Hollywood, Hold On), la façon de chanter, et enfin le style guitaristique : l’économie de notes plutôt que la profusion, l’émotion avant la technique, la sonorité plus importante que le nombre de gammes. On entend des couleurs qui rappellent la Les Paul rugueuse (The Failure In Me, Looking for you, Hollywood) ou au contraire la Stratocaster limpide (Writing On The Wall, Come Away With Me, Times They Are a-Changing), mais aussi la Telecaster « twang » (So near), et parfois des ambiances purement acoustiques (l’ouverture de l’album A Silly love song).

Capture écran © Site web Walter Longscott

Non seulement on remarque immédiatement que Walter Longscott joue en picking dans le style de son modèle, mais qu’il est également gaucher comme lui. A la différence que Mark Knopfler, bien que gaucher, joue en droitier, alors que Walter Longscott joue en gaucher.

© Walter Longscott

L’album est globalement parcouru d’ambiances americana avec guitares proéminentes, ou bluesy avec harmonica plaintif (Hollywood, Ask my wife). Mais l’influence celtique de Knopfler est aussi présente, par exemple dans Looking for you. De même que les références dylaniennes. Ainsi, un morceau comme Come Away With Me sonne très Dylan, dont on sait qu’il est l’idole de Knopfler. La boucle est bouclée. Et le disque se termine même sur une chanson nommée Times They Are a-Changing !

Un album parfaitement équilibré, et qui donne envie d’en entendre un deuxième !

Suivez l’actualité de Walter Longscott sur ses réseaux sociaux

© Jean-François Convert – Mars 2021

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux