John Entwistle : le bon concert ?

A partir de la deuxième moitié des seventies, les groupes de rock commencent à jouer dans des stades : Led Zep, les Stones, les Who…
Il arrivait fréquemment que les Stones et les Who jouent dans des villes voisines, voire des stades assez proches l’un de l’autre, notamment aux États-Unis. Et il pouvait arriver de temps en temps qu’ils se croisent avant ou après show.
C’est une grosse logistique et ça change des salles de concert avec loges classiques. Beaucoup moins intimiste et chaleureux, le backstage des stades n’a rien d’excitant. Si bien que les musiciens ont pris l’habitude d’arriver au dernier moment.

Lors d’un concert, le bassiste John Entwistle commande son taxi un peu tardivement pour partir de l’hôtel et arrive à la bourre juste avant le début du show. Déjà un peu stressé à cause du retard, il tombe backstage nez à nez avec Jagger (qui ne jouant pas ce soir là, ou plus tard, était venu rendre visite à ses amis musiciens)….et là, pendant quelques secondes il se dit : « merde, je me suis gouré de stade ! C’est pas le bon concert ! »
Un véritable « spinal tap moment » !


Les photos de Jagger avec Daltrey et Townshend datent du concert des Who et des Clash au stade JFK à Phliadelphie le 25 septembre 1982, qui n’est pas nécessairement celui évoqué par Entwistle (il n’a pas précisé la date dans son interview)

Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.