Quand Dylan rejoint les Stones sur scène !

Demain 8 novembre sort Bridges To Buenos Aires  des Rolling Stones. Un concert de 1998 en Argentine, resté jusque là inédit, du moins en version officielle. Restauré et remixé, il sera disponible en DVD, Blu-ray, digipack 2CD+DVD, digipak 2CD+Blu-ray, triple vinyle noir 180 g, en édition limitée vinyle bleu transparent, et en Digital.

Bridges to Buenos Aires a été capté le 5 avril 1998, sur la dernière date d’une résidence de 5 soirs au River Plate Stadium, dans la capitale argentine. Dès la salve d’ouverture, un Satisfaction explosif, il est évident que le groupe n’est pas là pour plaisanter. Et le public, foule compacte dans le stade, bouge comme une seule personne, accueillant les Stones avec une chaleur digne de retrouvailles fraternelles. Le groupe déroule ensuite 2 heures de pur rock’n roll, animal et exalté. Les nouvelles chansons de l’album Bridges To Babylon trouvent naturellement leur place dans une setlist contenant quelques-uns des hymnes les plus reconnaissables du rock. Flip The Switch, Saint Of Me et Thief In The Night côtoient un sombre Gimme Shelter, puis la guitare acoustique de Jagger et la slide de Ronnie sur Sister Morphin, ainsi qu’un grand nombre de titres plébiscités par les fans. Puis, soudainement et sans introduction, Dylan ! Le poète qui avait donné son propre concert devant la foule enthousiaste du River Plate, retrouve Jagger sur scène sur Like A Rolling Stone, un titre que les Stones avaient admirablement repris en 1995 sur l’album Stripped. Mick reste sur ses gardes face au style vocal habituellement approximatif de Bob, mais la bonhomie de la situation rajoute de la chaleur à un show devenant de plus en plus intense. Les Rolling Stones ont toujours préféré traverser les ponts plutôt que de les brûler. Et au moment où ils lancent un ‘’Buenas Noches‘’ à Buenos Aires ce soir-là, ils laissent également une lettre d’amour que l’Amérique latine allait longtemps chérir. Ce concert a été méticuleusement restauré à partir des bandes originales, et l’audio a été remixé et remasterisé à partir des bandes multipistes.

Paul Sexton (Extrait des notes de pochette)

Tracklist

1. (I Can’t Get No) Satisfaction 
2. Let’s Spend The Night Together 
3. Flip The Switch 
4. Gimme Shelter 
5. Sister Morphine 
6. It’s Only Rock ‘N’ Roll (But I Like It) 
7. Saint Of Me 
8. Out Of Control
9. Miss You 
10. Like A Rolling Stone [feat. Bob Dylan]
11. Thief In The Night
12. Wanna Hold You 
13. Little Queenie
14. When The Whip Comes Down 
15. You Got Me Rocking 
16. Sympathy For The Devil 
17. Tumbling Dice 
18. Honky Tonk Women 
19. Start Me Up
20. Jumpin’ Jack Flash
21. You Can’t Always Get What You Want
22. Brown Sugar

Live-rolling-stones-bridges-to-buenos-aires
  • La tournée Bridges To Babylon a duré 1 an et fut vue par plus de 4,5 millions de fans, en faisant la deuxième tournée la plus lucrative à l’époque, derrière leur tournée précédente Voodoo Lounge 3 ans plus tôt.
  • Le groupe donna 97 concerts sur 4 continents.
  • L’album Bridges To Babylon s’est classé TOP 5 dans la plupart des pays en 1997

En précommande sur Eagle Rock France / Universal Music France

Le site officiel des Rollings Stones

Infos via Isabelle Louis

Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux