Motörhead, Iron Maiden, Pantera : Le metal en mode réédition

Ce mois d’octobre, les 3 groupes légendaires sortent des rééditions d’albums avec moult bonus.

Motörhead, Iron Maiden, Pantera

Motörhead “On Parole

Le 9 octobre prochain, nouvelle édition remasterisée d’On Parole en CD simple et double vinyle ! Inclus des titres originaux inédits et des démos, dont le titre ‘Iron Horse / Born to Lose’…

Pochette rare issue d’une édition originale Canadienne

Remasterisé à partir des bandes masters analogiques originales, On Parole de Motörhead sera réédité le 9 octobre.  Disponible en CD simple et double vinyle, cette réédition contiendra six titres bonus, dont une version inédite d’Iron Horse / Born to Lose et la démo inédite de Fools. Des prises originales d’On Parole, City Kids, Motörhead et Leaving Here feront également partie des titres bonus.

Cette réédition proposera un nouveau livret rédigé par le membre fondateur Lucas Fox, le batteur original du groupe, accompagné d’archives et de photos rares. Elle sera illustrée par la rare pochette Canadienne de l’album. On Parole est l’unique album sur lequel figure le line-up original de Motörhead (avec Lemmy au chant et à la basse, Larry Wallis à la guitare et au chant et Lucas Fox à la batterie). Lucas Fox joue sur tous les titres, y compris ceux sur lesquels Phil Taylor a ajouté des parties de batterie.

Ouvrez la vidéo dans YouTube pour accéder à la playlist complète

Le tout premier album de Motörhead

Enregistré en 1976, On Parole fut le tout premier enregistrement de Motörhead, mais il ne sortit qu’en 1979 après avoir été bloqué par le label United Artists. Cet album marque le point de départ du parcours d’un des groupes les plus importants de l’histoire du rock. Ces premiers enregistrements définissent le son sans concession de Motörhead et marque un tournant pour Lemmy, qui allait devenir l’élément central du groupe et, sans le vouloir, un des personnages les plus iconiques du rock. On Parole est finalement sorti en 1979 en étant considéré comme le quatrième album du groupe.

Ce disque a eu un fort impact sur la culture musicale britannique comme peu d’albums avant lui en reliant le rock, le heavy-metal et le punk. Après avoir été exclu de la légendaire formation space/progressive Hawkwind, Lemmy avait retrouvé son vieil ami Lucas Fox, avec qui il partageait beaucoup de passions et d’idées, pour un projet qui allait aboutir à la création de Motörhead. Délibérément puissantes, agressives et provocantes, leurs chansons étaient courtes, aiguisées et directes, contrairement à celles qui étaient caractérisées par des solos de guitare de 20 minutes. Le groupe était impitoyable avec son public, et le public adorait ça.

La musique du groupe et son attitude étaient un doigt tendu adressé à l’establishment. Elles correspondaient idéalement à une jeunesse qui avait du mal à trouver son identité. Après la crise pétrolière de 1973, le chômage avait explosé et les jeunes ne s’identifiaient pas aux ‘aristocrates millionnaires du rock’ de l’époque. Les jeunes n’avaient pas ‘leur groupe’.

Motörhead était radicalement à part, personne ne jouait leur musique et grâce à leur célèbre logo, leur imagerie, leurs blousons de cuir, leurs bottes de cowboy et leurs crânes, personne ne leur ressemblait. La création de Motörhead reste un moment unique, et l’attitude sans compromis et anti-establishment de Lemmy a incité de nombreux musiciens de styles différents (Dave Grohl, Metallica, Pantera, The Damned, Billy Idol…) à créer leur propre groupe.

La plupart des titres enregistrés pour On Parole allaient devenir des incontournables en studio et sur scène pour le légendaire trio Motörhead composé de Lemmy, « Fast » Eddie Clarke et Phil « Philthy Animal » Taylor. La chanson Motörhead allait même entrer dans le Top 10 britannique en 1981. Même si le groupe avait pris ses distances avec On Parole lors de sa sortie en 1979, Lemmy dira plus tard en interview qu’il s’agissait du premier véritable album de Motörhead, qu’il faisait partie de son histoire et que même si un groupe différent jouait dessus, il restait un album à part entière, sauf qu’il était sorti plus tard dans les bacs.

Tracklisting

  1. Motörhead (2020 Remaster)
  2. On Parole (2020 Remaster)
  3. Vibrator (2020 Remaster)
  4. Iron Horse / Born to Lose (2020 Remaster)
  5. City Kids (2020 Remaster)
  6. Fools (2020 Remaster)
  7. The Watcher (2020 Remaster)
  8. Leaving Here (2020 Remaster)
  9. Lost Johnny (2020 Remaster)

Bonus Tracks

  1. On Parole (Original Take)
  2. City Kids (Original Take)
  3. Iron Horse / Born to Lose (Original Take)
  4. Motörhead (Original Take)
  5. Leaving Here (Original Take)
  6. Fools (Demo Version)

NB – Lucas Fox à la batterie sur tous les titres de 1 à 15 / Phil Taylor a ajouté des parties de batterie sur les titres 1-8

Le 1er album d’Iron Maiden réédité en vinyle picture

ÉDITION LIMITÉE 40ème ANNIVERSAIRE. SORTIE LE 9 OCTOBRE (Warner)

Parlophone Records rééditera le 9 octobre en édition limitée vinyle picture le mythique premier album d’Iron Maiden. Cette sortie célèbre à la fois le 40ème anniversaire de la parution de l’album, sorti le 14 avril 1980, et le National Album Day 2020 qui aura lieu au Royaume-Uni le 10 octobre.

L’album Iron Maiden est le point de départ de l’épopée du groupe originaire de l’est de Londres marquée par quatre décennies d’activité, seize albums studio, plus de 90 millions d’albums écoulés et plus de 2000 concerts à travers le monde pour devenir le groupe metal le plus populaire de la planète.

IRON MAIDEN – L-R: Dennis Stratton, Dave Murray, Clive Burr, Paul Di’Anno, Steve Harris – photosession in the London Dungeon London UK – 1980. Photo credit: George Bodnar Archive/IconicPix

L’album a été enregistré avec Paul Di’Anno au chant et contient les classiques Phantom Of The Opera, Running Free et Iron Maiden, que le groupe joue encore sur scène.

Tracklisting

Face A

  1. Running Free
  2. Phantom Of The Opera
  3. Running Free
  4. Phantom Of The Opera

Face B

  1. Transylvania
  2. Strange World
  3. Charlotte The Harlot
  4. Iron Maiden

Pantera célèbre les 20 ans de “Reinventing the steel

Des éditions 3CD et digitales seront disponibles le 30 octobre (Warner) et une édition limitée double vinyle le 8 janvier.

Ces éditions 20ème anniversaire proposeront un nouveau mix de l’album (qui fut le dernier du groupe) par le producteur Terry Date, ainsi qu’une sélection de versions radio edit, de reprises et d’instrumentaux.

Sorti en 2000, Reinventing The Steel, l’ultime album de Pantera, a ravivé l’amour du groupe pour le heavy metal, alors que la popularité du genre nu-metal était à son zénith. À contre-courant des tendances, ce retour aux sources rappela à l’époque la puissance primale du metal.

De quoi faire péter les watts à l’automne, et faire chauffer les amplis pour passer l’hiver.

Infos via Sophie Louvet / Rhino / Warner

Étiqueté , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux