‘Manchester Sun’ de Barton Hartshorn : un album folk solaire

Le prochain album de Barton Hartshorn ‘Manchester Sun’ qui sortira le 14 octobre est une pépite folk. 10 titres à l’atmosphère solaire.

Son précédent album Not What I Expected to Hope For était plutôt pop, avec sonorités électriques et parfois synthétiques. Barton Hartshorn revient avec un opus à l’atmosphère globalement acoustique. 10 titres aux arrangements épurés où le chanteur assure la plupart des instruments : guitares, basse, batterie, percussions et orgue Hammond. Cette formule de base est parfois rejointe par les cordes de Melissa Cox (Semaphore Signal, In A House Overlooking The Sea, Dragon Gone Fly…), le piano de Vincent Guibert (Starter Kiss, In A House Overlooking The Sea) ou la trompette (Driving Rain, Long May The Clouds Reign Over Us).

Les textes évoquent entre autres des souvenirs d’enfance et d’adolescence, et on perçoit les images de paysages côtiers soumis aux embruns à travers des titres comme Semaphore Signal ou In A House Overlooking The Sea. Un décor bucolique qui a trouvé son écrin dans le cadre paisible et rural de Echo Studios où l’album a été enregistré en une semaine.

Sur le le lien de précommande ci-dessous, vous pouvez écouter des extraits de chaque morceau :

On y trouve aussi le titre d’ouverture Starter Kiss en intégralité, car sorti en single début juin. Mais alors qu’il était en version étoffée, avec envolée pop, chœurs, rythmique, et claviers, il est ressorti il y a 2 semaines en formule guitare-voix (avec juste quelques ajouts) comme pour mieux coller à l’esprit folk du disque :

Une ambiance lumineuse, des mélodies et arrangements très travaillés, un album entre folk et pop qui confirme le talent de de conteur et compositeur de Barton Hartshorn, dans la lignée des singer-songwriters anglais qui va de Nick Drake, à Pete Doherty, en passant par Lloyd Cole et bien d’autres.

Encore plus abouti que Not What I Expected to Hope For à mon goût, cet opus Manchester Sun porte bien son nom : les dix chansons qui le composent offrent un rayonnement solaire qui devrait prolonger l’été jusqu’au 14 octobre.

Manchester Sun de Barton Hartshorn sort le 14 octobre chez Suxseed – Diggers Factory

© Jean-François Convert – Août 2022

Étiqueté

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux