Le folk est aussi norvégien avec Frode Haltli

Après son premier ‘Avant Folk‘ paru en 2018, l’artiste norvégien Frode Haltli sort le deuxième volume ‘Avant Folk II’ le 28 mai 2021.

Le musicien norvégien Frode Haltli © Olav Aga / Vossajazz

Une suite

Frode Haltli publie Avant Folk II, la suite de Avant Folk, enregistré en studio avec un casting de stars norvégiennes : 10 musiciens les plus innovants et créatifs de Norvège, couvrant différentes générations et différents genres. Ce nouvel album s’appuie sur une musique initialement commandée pour le Festival Vossa Jazz 2019 en Norvège.

Le premier Avant Folk paru en 2018 a été unanimement salué par la critique, tant en Norvège qu’à l’international – « Une expérience fascinante et sombrement charmante » selon Peter Bacon dans le London Jazz News.

Enregistré en studio avec un casting de stars norvégiennes : 10 musiciens les plus innovants et créatifs de Norvège (notamment Erlend Apneseth, Stale Storlokken…), couvrant différentes générations et différents genres, Avant Folk II s’appuie sur une musique initialement commandée pour le Festival Vossa Jazz 2019 en Norvège. Poursuivant son travail aux confins du folk, Frode Haltli rassemble un mini big band : batterie, basse, deux guitares, deux vents, deux violonistes, un orgue, et lui-même à l’accordéon. L’ensemble a un son distingué et identifiable qui mêle instruments acoustiques et électriques, avec une inspiration musicale qui puise à la fois dans le passé et le présent.

« Cela fait maintenant longtemps que je travaille dans différents genres bien établis. J’ai tout fait : des partitions complexes de musique contemporaine, du jazz et de la musique traditionnelle. Dans Avant Folk, nous utilisons des procédés issus de la musique folklorique : je présente un matériel simple pour commencer, que tous les musiciens apprennent à l’oreille. De cette façon, sans aucune partition, nous avons tous une sensation commune du phrasé et des rythmes, avec une flexibilité et une liberté dans l’élaboration ultérieure du matériel musical. »

Frode Haltli

Les morceaux

1 – Doggerland est un terme archéologique désignant le Dogger Bank, le banc de sable situé juste en dessous du niveau de la mer, dans la Mer du Nord, entre la Norvège et le Royaume-Uni. Pendant la dernière période glaciaire, ce banc était peuplé et une hypothétique chanson folklorique du Doggerland pourrait bien ressembler à un mélange de musique norvégienne et irlandaise, non ?

« C’est peut-être le cas lorsque nous la jouons, mais si vous entrez vraiment dans le rythme de cet air entraînant, il y a un changement brusque et nous sommes projetés dans les profondeurs de la mer avec le magicien du synthé StåleStorløkken et le saxophoniste Rolf-Erik Nystrøm. Le violoniste Hans P. Kjorstad nous accompagne et nous guide plus loin dans cette musique sous-marine abstraite, avec son mélange personnel de musique nordique archaïque qui a également quelque chose de très moderne. Heureusement, c’est aussi lui qui nous ramène au thème et nous fait remonter en toute sécurité sur le rivage. »

2 –« Nordlys (aurores boréales), est basé sur un thème musical que j’ai écrit en 2014 pour le Road movie allemand «Nordland ». L’ouverture met en scène Hildegunn Øiseth à la trompette, mais l’instrumentation et l’ambiance changent de cap au cours des 10 minutes que dure le morceau. Un morceau de musique rêveur, un carnet de voyage qui se termine dans un paysage musical minimaliste. »

3- « Sur cet album, le troisième morceau Gravberget est probablement celui qui est le plus proche de la musique traditionnelle norvégienne. Gravberget est un petit village très proche de l’endroit où j’ai grandi, à deux heures au nord-est d’Oslo. Ces vastes zones forestières sont appelées « bois finlandais », en raison de l’immigration finlandaise au 17esiècle. Le rythme de la « danse pols » locale est asymétrique, avec un court troisième temps, et nous avons composé Gravberget dans ce style. Mais lorsque nous utilisons le rythme traditionnel dans un format de groupe, je suppose que cela peut ressembler à de la musique d’Afrique de l’Ouest, ou à de la musique d’ailleurs, surtout lorsque Oddrun Lilja emmène la musique vers des sommets inconnus dans un solo de guitare électrique psychédélique ! Le morceau se termine là où il a commencé : le violoniste Erlend Apneseth joue le rythme avec les doigts sur deux violons Hardanger simultanément. »

4- « I Østen som i Vesten (All over the Place) complète l’album. La première partie du titre se traduit par quelque chose comme « à l’Est comme à l’Ouest », et le thème ressemble à une vieille chanson traditionnelle norvégienne ou à un maqam arabe, selon celui qui écoute ! Les deux mélodies indépendantes utilisent toutes deux des échelles avec des microtons dans un système donné. Malgré l’utilisation de tonalités traditionnelles, le résultat est assez unique en son genre. »

FRODE HALTLI – AVANT FOLK II – 28 MAI 2021 – Outhere Music / Hubro Label

Frode Haltli : accordéon
Erlend Apneseth : violons Hardanger
Hans P. Kjorstad : violon
Rolf-Erik Nystrøm : saxophones
Hildegunn Øiseth : trompette, flûte en cornes et voix
Ståle Storløkken : orgue Hammond et synthétiseur
Juhani Silvola : guitares acoustique et électrique
Oddrun Lilja Jonsdottir : guitare électrique et chant
Fredrik Luhr Dietrichson : contrebasse
Siv Øyunn Kjenstad : batterie et voix

  1. Doggerland (08:48)
  2. Nordlys (10:33)
  3. Gravberget (09:39)
  4. I Østen som i Vesten (All Over the Place) (11:18)

Infos via Marie-Claude Nouy

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux