Fred Chapellier sort un Best-Of pour ses 25 ans de carrière

25 years On The Road, double best of de 32 titres, sera disponible le 25 Septembre.

Le chanteur-guitariste Fred Chapellier parcourt les routes depuis 25 ans, et a regroupé sur ce double best-of 18 titres studio (CD 1) et 14 titres live (CD 2) pour retracer son parcours.

« 25 ans sur la route » : Ce sont 25 années de travail acharné, de sueur versée, de doutes, de fatigue, de joie, de choix artistiques, de rencontres, de déceptions, de stress, de franches rigolades, d’attente, de voyages, parfois de larmes, de fierté, d’opportunités, d’embûches, mais surtout 25 ans de pur bonheur, et tout cela grâce à vous cher public qui m’êtes fidèles depuis le premier jour et qui me boostez de plus en plus chaque jour.

Je ne sais pas si l’entité qui nous surveille de là-haut me permettra de rempiler pour 25 ans, mais comme on dit, ce qui est pris n’est plus à prendre et, j’ai fait et je continuerai à donner le meilleur de moi-même.

J’irai le plus loin possible, c’est une promesse !

Merci à ma famille sans qui rien de tout cela n’aurait été possible.

Je dédie cet album à mes parents et ma famille qui ont cru en moi dès le premier jour.

Je vous aime.

FRED CHAPELLIER

Que ce soit en « seul maître à bord » pour les albums Electric Fingers et It Never Comes Easy, pour des projets partagés (Night Work et Live on Stage avec Billy Price, BTC avec Neal Black et Nico Wayne Toussaint ou Set Me Free avec les Gents et l’excellent Dale Blade au chant) ou en version live avec Electric Communion et le fabuleux Fred Chapellier Plays Peter Green, Fred Chapellier a su démontrer une palette diversifiée puisant dans le blues mais aussi la soul, le jazz, le rock et même la pop. Son style porte les influences de ses idoles, à qui il a régulièrement rendu hommage : Roy Buchanan, Peter Green, Gary Moore, les 3 Kings…

Il nous raconte les souvenirs importants qui ont jalonné sa route :

Si le Blues reste le fil rouge de l’ouvrage, la soul n’est jamais loin (le sublime Sweet Soul Music). Et ce n’est d’ailleurs pas complètement fortuit s’il a choisi d’ouvrir la partie Studio de cette compilation par une impeccable reprise de Ain’t No Love In The Heart of the City de Bobby “Blue” Bland, considéré comme l’un des « inventeurs » du soul blues.

Mention spéciale à plusieurs pépites, comme Blues for Roy (hommage à Buchanan), Gary’s gone (hommage à Moore), 3’45 AM, Sweet Soul Music, Thank You Lord, et le dernier titre, en français : Le Blues.

A noter, deux inédits viennent compléter le tout : I’m A Ram pour la partie Live et Beyond The Moon – Part II pour la partie studio.

Enfin, ceux qui ont aimé le groupe Rosedale auront remarqué que le guitariste Charlie Fabert a accompagné Fred Chapellier pendant plusieurs années :

Retrouvez l’actualité de Fred Chapellier sur son site ou sa page

Infos via Sophie Louvet et Bruno Labati

Étiqueté , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux