Un livre sur Ma Rainey, ‘La mère du blues’

Le 25 août paraitra en librairie le livre de Steven Jezo-Vannier ‘Ma Rainey, La mère du blues’ aux éditions Le Mot et le Reste.

Ce livre retrace la vie, l’oeuvre et l’époque de Gertrude « Ma » Rainey, l’une des premières stars afro-américaines, pionnière du blues enregistré. Ne croyez pas ce que disent les vieux bluesmen du Delta. Le blues n’est ni une affaire d’hommes ni le fruit du diable, on le doit à une femme : Ma Rainey, la « mère du blues ». Elle a été la première à incarner cette musique, où se reflétaient la douleur et les espoirs d’être née noire, femme et pauvre dans le Sud des États-Unis, à l’orée du xxe siècle.

Pionnière dans une époque de changements, son parcours et sa voix témoignent autant de l’affranchissement des artistes noirs que d’une féminité rebelle, assumant une sexualité libérée. Star du vaudeville et des premiers 78-tours dans les années vingt, elle a été le modèle de Bessie Smith, Louis Armstrong et bien d’autres. Ancêtre commun au jazz, au rock, au funk, au hip-hop et à toute leur descendance, sa contribution est historique.

Steven Jezo-Vannier, né en 1984, est un spécialiste de la contreculture et de l’univers rock. Il a écrit plus d’une dizaine de livres publiés aux éditions Le mot et le reste, dont des essais (Respect, le rock au féminin, Contre-Culture(s)) et les biographies de Frank Sinatra, Grateful Dead, The Byrds, Creedence Clearwater Revival ou Ella Fitzgerald.

Étiqueté ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Suivez ce blog sur les réseaux